Elections 2012 : Le Premier ministre rencontre la CENI

0
0

Le Premier ministre, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, a rendu visite, jeudi  dernier, à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à son siège, sis à Korofina. Après la visite des locaux, le président de la Ceni, Mamadou Diamoutani, a expliqué les missions de la Ceni. Il a fait état des diverses activités, dont la mise en place des démembrements dans les communes et cercles, de la formation des agents, de la constitution des fiches techniques de supervision, de la supervision des travaux des commissions administratives, des différentes rencontres avec les partis politiques, la société civile et la presse. Une rencontre avec le ministère de l’Administration territoriale et des collectivités locales est sollicitée pour discuter du fichier, mercredi prochain.

Il a aussi parlé des perspectives (contrôle des démembrements de la Ceni, recrutement des délégués de la Ceni dans les bureaux de vote et accréditation des observateurs).  Il a exprimé la satisfaction de la Ceni par rapport aux besoins. Le budget de la Ceni s’élève à 6 068 727 960 Fcfa. Pour l’exercice 2011, a-t-il précisé, 1 294 381 160 Fcfa ont été décaissés et pour 2012, la première tranche  concernant l’élection présidentielle et le référendum, évalué à 2 690 764 700 Fcfa est attendu ce lundi, sur un reliquat de 4 794 346 800 Fcfa. Le Premier ministre, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, a exprimé sa satisfaction de voir que la Ceni continue bien son travail. Elle a rappelé que le président de République tient à respecter les échéances électorales. Elle a encouragé la Ceni à poursuivre sa tâche pour la transparence et la crédibilité des élections.

Elle a fait savoir que la Dge, qui attendait les résultats des travaux dans les consulats, poursuit son travail d’élaboration du fichier qui sera bientôt disponible. Le président de la Ceni a exprimé toute la satisfaction de sa structure, car, a-t-il dit, c’est la première fois que la Ceni rencontre le Premier ministre avec autant de ministres. Il faut signaler que le Premier ministre était accompagné des ministres de la Communication, porte-parole du gouvernement, du ministre chargé du Budget et du ministre de la Réforme de l’Etat.

Baba Dembélé

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.