Résultats du sondage d’opinion de Info-Stat dans le district :ATT désigné homme de l’année 2011 par 69,9% des Bamakois- IBK candidat préféré (20,6%) des sondés pour la présidentielle 2012

0
1

1 085 personnes âgées de 18 ans au moins a été sondé dans 23 quartiers. Les questions ont porté sur plusieurs thèmes : la situation socio-économique du Mali, la politique, la télévision nationale, les TIC, la musique et le sport. Selon les premiers résultats portant sur la situation socio-économique et les questions politiques, 69,9% des Bamakois ont désigné le président ATT comme l’homme de l’année. Pour la présidentielle du 29 avril 2012, IBK a été préféré aux autres candidats par 20, 6% des sondés.

Le premier grand sujet abordé par ce sondage est la situation socio-économique du pays. A ce niveau, 58% des personnes interrogées ne sont pas satisfaites de la situation actuelle, alors que 42% ont exprimé un sentiment contraire. Au-delà du sentiment général de satisfaction ou d’insatisfaction, les sondés ont donné leurs opinions sur les principaux problèmes auxquels le Mali est aujourd’hui confronté. Parmi ces problèmes cités par les Bamakois, on retient la question de l’alimentation (68% des sondés) le coût élevé de la vie (55%) le chômage (44%) ainsi que la crise scolaire et la qualité de l’enseignement (35%).

Les autres préoccupations évoquées par les Bamakois sont la santé et la qualité des soins (16%) l’insécurité (12%) la corruption (8%) la crise du nord (7%) le logement (7%) et les accidents de la circulation (7%).

Le sondage s’est ensuite intéressé à la cote de popularité du président de la République. Pour les dix dernières années passées à la tête du pays, la grande majorité des Bamakois se sont déclarés satisfaits du président ATT.

Selon le sondage,  67% des Bamakois ont émis une opinion positive sur ATT en tant que président de la République, au cours de ces dix dernières années.

Au même moment, 31% ont exprimé un sentiment contraire et seul 1% n’avait pas d’avis sur la question.

En fonction des caractéristiques socio-démographiques, le sentiment de satisfaction par rapport à la présidence d’ATT est bien répandu chez les femmes (86%) comparé aux hommes (50%).

En tenant compte du niveau d’instruction, on constate que 58% des Bamakois qui ont fait des études supérieures ont une opinion positive de la présidence d’ATT, mais les plus satisfaits semblent être ceux qui n’ont pas fréquenté l’école (71%) et ceux qui n’ont pas dépassé le primaire (72%).

De toutes les catégories socioprofessionnelles, les salariés, avec 53%, sont les moins nombreux à avoir une opinion positive d’ATT, en tant que président de la République. A l’inverse, les taux de satisfaction les plus élevés sont observés chez les personnes au foyer (80%) et les commerçants (76%).

"Selon vous, quel est l’homme ou la femme politique, l’artiste, le musicien, le sportif, l’intellectuel ou autre qui a le plus rendu service au Mali, au cours de l’année 2011 ?".

A cette question, une large majorité (69,9%) de la population bamakoise ont cité le président ATT. L’artiste musicienne, Oumou Sangaré, arrive en deuxième position avec 5,5%, suivie de Seydou Kéïta 4,3%, puis Malamine Koné d’Airness avec 3,3%.

A quelques mois de la présidentielle du 29 avril 2012, Info-Stat a sondé les Bamakois sur leur intention de vote. Une proportion importante (44,4%) qui ont l’intention de voter, n’ont pas encore fait leur choix.  Cependant, la tendance actuelle est favorable au RPM avec 20,6% des intentions de vote, dont 16,2% clairement pour IBK et 4,4% pour le candidat du parti (sans précision).

L’URD arrive en seconde position avec 14,4%, elle est suivie de l’ADEMA (6,9%) puis Modibo Sidibé (5,3%) et le candidat du PDES avec 2,3%. Les intentions de vote en faveur du RPM sont plus prononcées chez les Bamakois de sexe masculin, ceux qui ont fait des études supérieures, ainsi que les résidents de la commune IV.

Dans cette commune, le RPM est crédité de 29% des intentions de vote contre 8% pour tout autre parti.

L’URD présente une situation moyenne dans toutes les communes, à l’exception de la commune IV. Les meilleures intentions de vote en faveur de l’ADEMA sont observées dans les communes II et VI.                     Youssouf CAMARA

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.