Elections Communales du 20 novembre : Les Indépendants pour le Renouveau du Mali (IRM) à l’assaut de 16 communes !

0
Elections Communales du 20 novembre : Les Indépendants pour le Renouveau du Mali (IRM) à l’assaut de 16 communes !

C’est le samedi 5 novembre dernier, soit 24h après l’ouverture officielle des campagnes pour l’élection communale du 20 novembre que les Indépendants pour le Renouveau du Mali (IRM) soutenus par les APM de Me Mohamed Ali Bathily, ont procédé à l’ouverture officielle de leurs campagnes pour la conquête des mairies de 16 communes dont une représentation de plus de 40% de femmes.

La cérémonie d’ouverture des campagnes des IRM à cette élection au eu lieu devant la Mairie de Kati sous la présidence du Président des Associations Pour le Mali (APM), Me Mohamed Ali Bathily, l’actuel ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières. Pour la circonstance, le Ministre était entouré des autres membres des APM et les candidats des IRM dans la commune de Kati. Parmi les nombreuses candidatures, on peut noter celles de Karounga Cissé, Boubacar Ballo dit Boua, Malick Ballo, entre autres, tous membres des APM.

Dans leurs interventions, Karounga Cissé et Boubacar Coulibaly dit Boua de la liste IRM de Kati ont promis une rupture totale avec l’ancien système et promettent de mettre la population au centre des décisions une fois élue à la tête de la Mairie de Kati. Pour Karounga Cissé, tête de liste IRM et N°1 des APM de Kati, ils ont eu beaucoup de difficultés dans la mise en œuvre de leur politique de bonne gouvernance surtout en matière de foncier à cause de leur absence au niveau de certaines sphères administratives comme la Mairie d’où leurs candidatures à cette élection. Il a promis, une fois élu, de concerter les populations sur toutes les questions de développement, leurs sensibiliser sur les droits et leurs devoirs, sécuriser les espaces verts et récupérer ceux occupés illégalement, préserver les terres des paysans et rendre les marchés plus propres et en faisant un compte rendu régulier des recettes récoltées de la gestion des marchés.

Pour Boubacar Coulibaly dit Boua, l’heure n’est plus aux fausses promesses mais des actions concrètes pour le bien-être des populations. Quant à Malick Ballo de la liste IRM, il a lui aussi indiqué que c’est pur l’atteinte des objectifs de bonne gouvernance des APM qu’ils ont décidé de se présenter aux élections de proximité. Il dira qu’ils ont mené beaucoup d’actions visibles de développement avant même cette élection. Occasion d’inviter la population à accorder leur confiance à cette liste pour le changement et le bien-être des populations.

Mariam Coulibaly, représentante des femmes, a invité à l’union sacrée autour de la liste IRM avant de remercier particulièrement le Ministre Bathily pour son soutien qui, dit-elle, n’a jamais fait défaut en les écoutants tous les jours malgré son agenda très chargé.

Quant au Ministre Bathily, c’est avec son ton habituel d’homme de vérité qu’il a pris la parole en dénonçant toutes les actions d’injustice dont les populations sont victimes. Il dira que le soutien des APM aux candidats IRM se justifie par leur volonté de rompre avec l’ancien système marqué par la corruption à ciel ouvert et la mal gouvernance. « Il y a des fonds mis à la disposition de la Mairie pour l’école, les centres de santé, pour l’hygiène etc. A quoi servent ces fonds, vu la situation actuelle de nos écoles, nos centres de santé etc..», s’est-il interrogé avant d’inviter le Maire sortant, Cheick Hamala Haidara, également candidat sous les couleurs de l’ASMA, à soutenir la liste des IRM au lieu de se présenter pour un nouveau mandat au motif qu’il travaillé à la Mairie de Kati depuis 1982 sans avoir beaucoup réalisé. Il dira qu’il a trop vécu dans la commune de Kati (natif de Dio) pour connaitre tous les problèmes de Kati. Selon lui, le siège actuel de la Mairie de Kati appartenait à transRail. Il dira que les fonds récoltés de la gestion des marchés sont détournés à d’autres fins et que tous les villages proches de Kati sont engloutis par la Mairie de Kati.

Le président des APM a rassuré que tous les candidats IRM sont des hommes intègres et partagent les mêmes visions de bonne gouvernance des APM avant de souligner que eux aussi n’échapperont pas aux critiques dès l’instant ou ils vont dévier cet objectif de bonne gouvernance.

Modibo Dolo

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here