Élections couplées de 2015: vers un partenariat solide entre la MINUSMA, le Gouvernorat et les Mairies du district de Bamako

1
Élections couplées de 2015: vers un partenariat solide entre la MINUSMA, le Gouvernorat et les Mairies du district de BamakoLe RAVEC lancé en 2009 est la base du processus électoral au Mali. Outre le fait d’avoir généré un système d’état civil moderne et sécurisé, il a permis d’avoir un fichier électoral biométrique fiable et accepté par tous les acteurs politiques maliens. Son actualisation récente a été faite avec le concours de la MINUSMA qui a, pour l’occasion, formé des assistants logistiques à la prise en mains des opérations électorales sur le terrain.  
Les visites ont été menées dans la perspective des élections communales et régionales de 2015, consultations de proximité qui suscitent énormément l’intérêt des populations maliennes. Pour la première fois au Mali et dans le cadre de la décentralisation poussée, il va s’agir d’élire des Présidents de régions, en plus des Maires. La neutralité et l’impartialité des acteurs est dès lors exigée en vue d’accroitre la légitimé des élus locaux. Ce qui justifie l’initiative avec les Mairies et le Gouvernorat du district.

 

 

Plusieurs questions concernant le processus électoral et la décentralisation au Mali ont été abordées au cours des rencontres entre le Directeur de l’Équipe et les responsables administratifs et municipaux du district de Bamako. Il s’agit entre autres des futures élections de 2015, du statut du District de Bamako et de l’implication des femmes aux postes électifs.  Le Directeur de l’Équipe, s’est d’abord entretenu avec le Gouverneur du District de Bamako à qui, il a présenté le mandat de la Mission, les activités électorales des Nations Unies et l’accompagnement de la Division Électorale de la MINUSMA aux activités du RAVEC.
Le Gouverneur Hadi Traoré a signifié toute sa gratitude à l’endroit de la mission onusienne pour l’appui constant apporté au Mali  depuis bientôt deux ans. Il a rappelé que le couplage des prochaines élections communales et régionales,  particulièrement l’élection des présidents de régions au suffrage universel direct, pose énormément de défis, comme ceux que la MINUSMA a su relever lors des élections de 2013.

 

Le déploiement du matériel électoral, le soutien au recouvrement rapide des résultats et la sécurisation du processus sont couteux et difficiles à mettre en œuvre. La réussite de ces opérations a permis aux autorités maliennes d’organiser en 2013 des élections crédibles et de rétablir l’ordre constitutionnel normal. La tenue des présentes échéances est le couronnement de ce processus.
Par ailleurs, le Gouverneur et les responsables des mairies rencontrés se sont félicités de la contribution des assistants logistiques formées à la mise à jour du RAVEC. Ceux-ci ont rempli leur mission avec efficacité. Les responsables municipaux ont reconnu qu’en 2013, le Mali était allé aux élections générales avec quelques lacunes dont la non mise à jour des listes électorales, la non prise en compte des nouveaux majeurs ou encore les omis. Le RAVEC, actualisé avec l’appui de la MINUSMA apporte à présent la solution souhaitée.
A l’issue des rencontres et au nom de la MINUSMA, le Directeur de l’Équipe d’Assistance Électorale des Nations Unies, a rassuré ses interlocuteurs que la MINUSMA sera toujours aux cotés des autorités maliennes pour accompagner le processus de paix et de stabilisation amorcé.
 
Olivier Salgado
Deputy Chief Communication – Public Information
MINUSMA

 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.