Législative partielle de Yorosso : La cour constitutionnelle proclame la liste définitive des candidats

0

Législative partielle de Yorosso : La cour constitutionnelle proclame la liste définitive des candidatsLa Cour constitutionnelle a proclamé samedi les candidatures définitivement validées à l’élection  législative partielle de Yorosso. C’était au cours d’une audience solennelle présidée par son président Amadi Tamba Camara. Cette élection partielle fait suite au décès, le 5 juillet 2014, du député de l’ADEMA-PASJ, Dramane Goïta.

Douze partis sont en lice pour briguer le siège vacant : l’Union pour la République et la démocratie (URD), l’Alliance pour la solidarité au Mali (ASMA-CFP), Yéléma, l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba), l’Union pour la démocratie et le développement (UDD), le Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ), la Convergence pour le développement au Mali (CODEM), le Parti pour la solidarité et le progrès (PSP), le Rassemblement pour le développement du Mali (RDPM), la Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI), l’Alliance pour le Mali (APM-Maliko), le Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES). A ces candidatures, il faut ajouter la liste indépendante « Espoir 2014 ».

La veille vendredi, la haute juridiction avait procédé à une première proclamation des candidatures validées. Les réclamations éventuelles dirigées contre celles-ci devaient lui être déférées dans les 24 heures qui suivaient. Au terme de ce délais, elle a donc proclamé la liste définitive des candidats.

Le 24 septembre, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité avait transmis à la Cour constitutionnelle la lettre du mandataire national du parti Yéléma relative au retrait de la candidature de ce parti du scrutin. Mais la Cour a rejeté la demande de retrait de candidature formulée au motif que les dispositions de l’alinéa2 de l’article 68 de la loi électorale ne permettent aucun retrait de candidature après le dépôt des dossiers.

Tous les dossiers transmis à la Cour constitutionnelle remplissent au fond les conditions édictées par la loi organique de 2002 et ses textes modificatifs subséquents.  La Cour a donc déclaré recevables les dossiers des candidats des 12 partis politiques et celui du candidat indépendant.  Les candidats sont Paul Cissé (URD), Mamadou Ballo (ASMA-CFP), Dio Koïta (YELEMA), Baba Boubacar Keïta (ADP-MALIBA), Mamadou Traoré (UDD), Issa Zerbo (ADEMA), Zanga Goïta (CODEM), Ousmane Sanogo (PSP), Opré Makounou (RPDM), Joël Goïta (SADI), Yaya Koné (indépendant Espoir 2014), Yaya Dao (APM-Maliko) et Mamadou Doumbia (PDES).

S. DOUMBIA

PARTAGER