Pour des élections générales apaisées : Le NDI et l’lFES rassemblent les différents acteurs du processus

0

NDIDans le cadre de l’appui au processus électoral de 2013, le National democratic institute (NDI) et l’International foundation for electoral systems (IFES) organisent, demain jeudi 25 et vendredi 26 avril 2013 à l’Hôtel Salam une «retraite de haut niveau avec l’ensemble des acteurs intervenant dans le processus électoral». Cette rencontre se veut un cadre d’échanges et de revue pour renforcer le dialogue et la synergie entre les acteurs impliqués dans les élections. Selon les organisateurs de cette rencontre, il s’agit de créer les conditions d’un processus électoral apaisé, inclusif, crédible et transparent au Mali.

Une quarantaine de formations politiques, parmi les plus représentatives, prendront part à ce conclave aux côtés des représentants de la société civile, du ministère de l’Administration territoriale, de la Délégation générale aux élections, de la CENI, de la Cour constitutionnelle, etc.  Parmi les communications de qualité attendues, on peut citer celles portant sur les thèmes «Les élections   dans les pays en situation post-crise», « le fichier biométrique : avantages et limites», «les défis de la supervision électorale dans un contexte post-crise», «la problématique du vote des réfugiés».  Certains exposés porteront sur la contribution des partis politiques pour un processus électoral crédible, comment structurer la participation des partis politiques et assurer un processus consultatif et collaboratif pour arriver à un consensus réel?

Plusieurs experts des systèmes électoraux, des politologues de réputation mondiale sont attendus à cette tribune. Il s’agit du Directeur Afrique du NDI, le Camerounais Christopher Fomunyoh, le Conseiller régional CEWA NDI, Charles Djrekpo, le Général Siaka Toumani Sangaré de la DGE, Abdrahamane Niang, Me Amidou Diabaté, etc.

                                                                                              Bruno D. SEGBDJI

PARTAGER