Taux de participation à l’élection Présidentielle : SOS Démocratie mène une campagne de sensibilisation à Kati

0

Un regroupement dénommé SOS Démocratie vient d’être créé par des jeunes Maliens sans expérience politique mais engagés. Ils veulent surtout redorer le blason de la démocratie malienne en sillonnant toutes les régions du Mali pour expliquer leur vision. Ils étaient à Kati samedi dernier pour une rencontre de sensibilisation. 

 

sos1C’est ainsi que depuis le lancement de leur mouvement qui a eu lieu le samedi 27 avril dernier, plusieurs activités notamment des campagnes de sensibilisation sont à mettre à leur actif. Par cette manière, les jeunes de l’association veulent apporter leur pierre à la construction de l’édifice public.

 

Apres Fadjguila, Banconi et Sikoro, c’est finalement à Kati que SOS démocratie a posé ses valises le week-end dernier. C’est le terrain de foot de Sananfara Extension qui a abrité la rencontre en présence d’une foule nombreuse.

 

La séance de sensibilisation a débuté par un discours prononcé par le chef du quartier, Daouda Traoré, qui a d’abord remercié les membres de l’association pour avoir choisi son quartier. Il a aussi prodigué des conseils et fait des bénédictions pour la réussite de leur mission. Il a promis de sensibiliser tous les quartiers, villes et villages du cercle de Kati afin que les citoyens puissent être informés et éduqués en matière de démocratie.

 

Ensuite, c’était au tour du Coordinateur de l’association SOS démocratie, Cheikh Mohamed Sissoko de rappeler le contexte dans lequel le regroupement a été créé. Il a appelé les populations à sortir massivement lors de la présidentielle pour élire le candidat de leur choix.

 

 

Il a aussi sensibilisé l’assistance sur l’importance du retrait de la carte NINA.

Pour sa part, la présidente d’honneur Mme Traoré Coumba Bah a précisé que cette élection devrait symboliser un nouveau tournant pour le Mali à savoir celui d’une véritable démocratie retrouvée. La séance a été également marquée par un sketch présenté par le groupe “YEREDON”.

L’objectif de cette sortie était d’informer, de former et d’éduquer la population sur les enjeux de la democratie, l’augmentation du taux de participation pour la présidentielle du 28 juillet, le libre choix des électeurs, l’importance de la carte NINA et le vote proprement dit.

 

Au cours de la rencontre, il faut surtout noter une forte mobilisation des femmes représentant les  2/3 de la population du cercle de Kati.

 

La sensibilisation a pris fin aux environs de 18h par un chapelet de préoccupations formulé par la population locale aux membres de l’association et se résumant à l’approvisionnement régulier en eau potable et en électricité à Sananfara Fouga ; l’emploi et la formation professionnelle des jeunes diplômés ainsi que la paix, sécurité et cohésion sociale dans le septentrion, “le Mali UN et INDIVISIBLE”.

Maciré DIOP

PARTAGER