Convention APEJ-UJMMA : Le premier faux pas du D.G Issa Tiéman DIARRA

0
2

C’est vrai, au Mali, tout citoyen a droit à des égards. Mais ce qui est le plus connu, c’est que des cadres respectables et respectueux des valeurs fondamentales de la société malienne ne jouent pas avec la Communauté musulman. Il est à préciser ici qu’il ne s’agit pas des pseudo-musulmans.  Mais de vrais musulmans au service de la jeunesse et de la Nation malienne.

 

Depuis sa prise de fonction à l’APEJ, après que l’ancien DG eut été nommé ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, aucun dossier n’avance. Ni les dossiers des stagiaires de la presse privée écrite, encore moins ceux de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali (UJMMA). Notamment, la Convention PAPEJ-UJMMA relative à l’insertion dans le Programme APEJ, des Arabisants. Chose qui a eu une réponse favorable auprès du DG sortant, M. Modibo Kadioké.

Que de tortures après le départ de l’ex D.G. Le nouveau DG, Issa Tiéman DIARRA (puisque c’est de lui qu’il s’agit) était contraint de signer cette Convention le 30 octobre 2010. D’autant que tout était peaufiné. C’est donc à partir  de cette signature que les points focaux devraient recevoir une formation afin d’être des relais dans les démembrements  de l’Agence à l’Intérieur du pays. Mais Diable ! Ces honnêtes musulmans sont confrontés à la volonté inouïe de la Direction de l’APEJ de traîner les responsables de l’UJMMA et partant, ladite Convention.

Plusieurs fois programmée, la formation peine toujours à démarrer. Le dernier jeudi du mois de janvier, avant dernière date retenue a été annulé  seulement 24 heures avant; pendant que certains points focaux avaient effectué le déplacement de Bamako. Encore hier jeudi, selon la Direction de l’APEJ, cette formation devrait avoir lieu. Mais rien n’y fit. Alors que et le Président ATT et le ministre Kadioké avaient donné carte blanche au Directeur Tiéman DIARRA. Pour qui roule donc le nouveau DG de l’APEJ ?

Aux dernières informations,  c’est ce week-end que la Zone A composé des Régions de Kayes, Koulikoro, et  de Bamako devrait commencer la formation ici à Bamako. Suivra ensuite la Zone B (Sikasso et Ségou) dont les points focaux seront formés à Ségou. La dernière vague qui est la Zone C (Tombouctou, Gao, Kidal et Mopti) devra normalement suivre sa formation à Mopti.

Mais est-il que le DG Issa Tiéman DIARRA traîne toujours les pieds par rapport à la mise en œuvre de la Convention APEJ-UJMMA.

Mettra-t-il vraiment un peu d’eau dans son vin ?

Nous y reviendrons plus en détails dans nos prochaines livraisons.

Boubacar KANTE 

 


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.