EMPLOI DES JEUNES: Des télés conseillers bientôt formés

0
Le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA) et la société Team call center vient de signer une convention portant, dans un premier temps, sur la formation d’environ 200 jeunes en gestion et traitement des appels téléphoniques des clients.
 
Le vendredi dernier a eu lieu à l’hôtel Kempiski Al Farouk la signature officielle d’une convention entre le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA) et la société Team Call Center. Ladite convention porte sur la formation prochaine de 180 télés conseillers recrutés dans les rangs des jeunes demandeurs d’emploi. Ces futurs conseillers auront alors comme mission de s’occuper du traitement des appels téléphoniques de clients. Aussi, en raison de l’importance d’une telle opportunité qui participe de la politique nationale de lutte contre la pauvreté et le chômage, la cérémonie de signature de la convention était-elle placée sous la présidence de la ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, BA Awa KEITA. L’on notait, en outre la présence des responsables des deux structures partenaires, celle du Secrétaire général de l’Untm, Siaka DIAKITE, du Directeur général de l’ANPE, Iba N’Diaye…
Le directeur général du FAFPA, M. MALLE, a fait remarquer que la priorité sera accordée aux jeunes formés au moment de l’emploi. Et de rappeler quelques obligations contractuelles du partenaire Team Call Center : valorisation en priorité des ressources nationales ; établissement d’un programme de formation des jeunes ; financement des formations ; embauche de certains jeunes formés. Quant au FAFPA, il devra avoir une mission de suivi et d’évaluation des activités en même temps qu’il participe partiellement à la prise en charge de la formation.
Intervenant à son tour, la gérante de Team Call Center, Mme SIDIBE, a fait savoir que la libéralisation en cours du marché mondial et l’émergence d’un tel marché en Afrique de l’Ouest imposent aux entreprises maliennes de s’adapter. Parlant du présent projet, elle a indiqué que la société a investi plus de 250 millions FCFA pour la mise en place d’une plate-forme technologique. Aussi, considère-t-elle la signature du protocole d’accord comme une source de motivation qui incite à plus d’investissement. En terme de perspective, la gérante a annoncé qu’une partie des bénéfices générés devront servir à la création de nouveaux emplois en faveur des jeunes.
Quant au représentant des jeunes télés conseillers, M. TALL, heureux de l’initiative, il soutiendra que Team Call Center mérite des félicitations à trois titres. Primo, elle permet à des jeunes d’acquérir des compétences ; secundo, elle donne la preuve qu’il y a une volonté de lutter contre le chômage ; tertio, elle fait naître l’espoir dans près de 200 familles que le chômage n’est pas une fatalité. Il a ainsi exhorté le gouvernement à soutenir les efforts du promoteur et d’œuvrer à la pérennisation des emplois. A sa suite, le représentant du patronat a rappelé la convergence de vue entre sa structure et le gouvernement, selon laquelle les entreprises ont un rôle prépondérant en matière de création d’emplois.
La ministre BA Awa KEITA a mis l’accent pour a part sur l’obligation pour notre pays de disposer de ressources humaines qualifiées et compétentes en vue de répondre aux caprices du marché du travail de plus en plus exigeant. Quant au gouvernement, a-t-elle indiqué, il œuvre pour l’assainissement de l’environnement du travail et l’amélioration du code des investissements pour encourager l’émergence de nouveaux investissements capables de générer des emplois décents.

Par Bertin DAKOUO

PARTAGER