L’ APEJ Ségou encourage l’entreprenariat de la jeunesse

0
6

La coordination régionale de l’APEJ  vient d’organiser le vendredi  dernier sa journée  régionale  de l’entreprenariat jeunesse  dans la salle de conférence  de la CRCM. Cette cérémonie qui était placée  sous la présidence du gouverneur de la région représenté par son conseiller aux affaires administratives et juridiques  a vu la participation de nombreux jeunes  venus des cercles de la région de Ségou.

Le 3ème adjoint au maire de Ségou Madani Samba  Niang  dans son mot de  bienvenue a insisté sur le rôle important de la jeunesse dans le développent d’une nation. Quant au CAJ du gouverneur de la région de Ségou il a invité les jeunes à l’esprit d’entreprise. La journée a été marquée  par trois communications. La première   consistait à faire une présentation de l’APEJ. Naturellement cette présentation a été faite par le tout nouveau  Coordinateur  régional de  l’APEJ de Ségou monsieur  Mamady  Camara. Ce dernier a présenté  les différentes structures de l’APEJ, ses missions et ses réalisations. Monsieur  Nouhoun  Coulibaly du réseau GERME  a été l’auteur  de la seconde communication consacrée  au  plan d’affaires. Enfin la troisième et dernière communication basée sur la Promotion des Savoirs Locaux  fut  l’œuvre  de  Djibril  Guissé  du  CPEL (Conseil  pour la Promotion de l’économie Locale). A l’issue des différentes des communications les jeunes,  participant à la journée ont posé des questions assez pertinentes. Et les communicateurs ont apporté des réponses satisfaisantes aux différentes questions.  Cette journée  a aussi été marquée  par des visites. Ces visites ont concernées les entreprises de  deux jeunes  ayant bénéficié du financement de l’APEJ. Il s’agit de Adama Thierno  Loh pour  le  Kit sonorisation et un financement en menuiserie bois installé en face du commissariat de police du 2ème arrondissement et  de Dramane Keïta installé également sur l’avenue  l’an 2000. Mais auparavant la troupe de théâtre DAKAN avait présenté  un sketch   dont l’idée  centrale cadrait parfaitement avec l’une des préoccupations majeures de l’APEJ à savoir le remboursement par les jeunes des prêts alloués à des  conditions légères. En effet, c’est par ces remboursements que la structure chargée  de la promotion de l’emploi des jeunes peut continuer à financer   d’autres projets des jeunes. Les jeunes se sont déclarés prêts à tout mettre en œuvre pour  le succès des projets financés par l’APEJ et accompagné la stucture dans la réalisation de  ses ambitions. 

Blondin  Sangaré

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.