La nouvelle trouvaille d'Ibrahima N'Diaye: EMISSION ITENERAIRES" sur l'ORTM"

0
" Je remercie l’agence nationale pour la promotion de l’emploi (ANPE) de m’avoir choisie, parmi tant de créateurs d’emplois au Mali, pour inaugurer cette émission ‘Itinéraire’. La diva du Wouasoulou, Oumou Sangaré n’est pas la seule à saluer la réalisation de cette émission consacrée à des pionniers et à des exemples de réussite en matière de création d’emplois. Le Directeur général de l’ANPE a été assailli depuis une semaine par une pluie de louanges et de félicitations pour une nouvelle initiative qui vise à faire connaître davantage des hommes et des femmes qui ont fait leurs preuves dans le domaine de l’entreprenariat au Mali, afin d’inciter les jeunes générations à leur emboîter le pas. Pour Iba N’Diaye, " il y a des dizaines de personnes qui constituent de sujets puisque parties presque de rien. En expliquant et en partageant leurs expériences, elles peuvent servir d’exemples à d’autres. Ce n’est pas l’Etat qui pourra créer les emplois pour résorber tous les chômeurs, mais plutôt les sociétés et entreprises privées ". Il souligne qu’on peut aller d’idées banales pour aboutir à des projets merveilleux. Il faut dire que l’ancien maire du district de Bamako a l’imagination fertile et c’est cela qui est certainement à l’origine des résultats qu’il a enregistrés en un peu plus d’un an à la Direction de l’ANPE.
 En effet, après la création d’un site WEB et de numéros téléphoniques pour approcher l’ANPE de ses usagers et partenaires, il a également multiplié les initiatives qui ont permis à des centaines de jeunes opérateurs économiques d’être formés dans les notions basiques de gestion et surtout de pouvoir compter sur de nouvelles sources de financement, grâce à l’ouverture d’une ligne de crédit à la Banque régionale de solidarité. L’opération Taxi-moto lancée dans certaines localités a connu des succès très appréciable tout comme la signature avec le CESAG d’un protocole de partenariat. D’autres projets suivront bientôt pour le bonheur de tous les jeunes diplômés et chercheurs d’emploi.
Abdoul K Maïga

PARTAGER