Politique Nationale de la Jeunesse : Le rapport remis au Ministre Baby

0

La cérémonie de remise du document s’est déroulée, dans la matinée, au Ministère de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne.

Le Représentant de l’UNESCO au Mali, Monsieur Lazare ELOUNDOU, était accompagné, pour la circonstance, par Irene BRONZINI, Volontaire des Nations-Unies, par ailleurs Chargée de « Programme Jeunesse et Education à la Paix » au Bureau de ladite institution basée dans notre pays.

Monsieur ELOUNDOU a profité de cette cérémonie officielle pour tirer les leçons de l’atelier qui a été organisé à Bamako, le 22 octobre 2015, pour revisiter le Document de politique-cadre de développement de la jeunesse après la grave crise sécuritaire et institutionnelle que le Mali a vécue en 2012.

Le Chef de Bureau UNESCO au Mali a ainsi noté avec satisfaction les fortes recommandations de fond auxquelles est parvenu l’atelier de validation dudit document, notamment : le renforcement de l’esprit citoyen, la promotion du sport au-delà des loisirs, la lutte contre la précarité socio-économique et l’extrémisme violent, la formation professionnelle et continue, la gestion de la problématique du chômage, la reconversion socio-professionnelle, la promotion de la culture par la valorisation des langues nationales, l’importance des filières porteuses favorisant l’emploi et l’auto-emploi, la promotion du dialogue interculturel, l’appui multiforme aux jeunes ruraux, l’accès équitable aux ressources pour les jeunes et les femmes, la sécurisation foncière, etc.

Le Ministre Mahamane BABY, pour sa part, a favorablement accueilli ce rapport comme des éléments de base permettant d’élaborer une véritable politique nationale de développement de la jeunesse, assortie d’un Plan d’Action Opérationnel (PAO), en conformité avec le nouveau dispositif administratif et réglementaire en matière d’élaboration de politiques nationales dans notre pays.

Il a ainsi remercié l’UNESCO pour avoir été aux côtés du Département pour capitaliser toutes les expériences passées et futures afin d’avoir la cohérence nécessaire avec tous les projets et programmes initiés dans ce cadre.

Le Ministre BABY a particulièrement mis l’accent sur la reconversion socio-économique des jeunes et la promotion des filières agricoles avec, à la clef, la mise en place d’incubateurs de projets, sans oublier les chantiers de la paix et de la réconciliation nationale.

Source : CCOM MEFPJCC

PARTAGER