Pour un montant de 20 milliards de Fcfa, L’APEJ en partenariat avec Wari lance le projet ” Points Services Relais ” : Objectif : crĂ©er 6 000 emplois pour les jeunes

0
Une vue du  presidium lors de la cérémonie de lancement
Une vue du presidium lors de la cérémonie de lancement

La salle de confĂ©rence de l’HĂ´tel Radisson Blu Ă  l’ACI 2 000 Hamdallaye a servi de cadre, le mardi 25 aoĂ»t dernier, au lancement officiel du projet ” Points Services Relais “. PlacĂ©e sous le très haut parrainage du prĂ©sident de la RĂ©publique, son Excellence Ibrahim Boubacar KĂ©ita, cette cĂ©rĂ©monie a Ă©tĂ© prĂ©sidĂ©e par M. Mahamane Baby, ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne. Il avait notamment Ă  ses cĂ´tĂ©s le prĂ©sident Directeur GĂ©nĂ©ral de Wari, M. Kabirou Mbodje et le Directeur GĂ©nĂ©ral de l’APEJ, M. Amadou CissĂ©.

C’est en prĂ©sence de plusieurs personnalitĂ©s dont des gouverneurs, des maires et des Ă©lus locaux que le ministre Mahamane Baby a procĂ©dĂ© au lancement officiel du projet pilote de 2 000 points et services relais Wari SA.  A l’entame de ses propos, il a soulignĂ© la problĂ©matique de l’emploi des jeunes qui, selon lui, est au cĹ“ur des prĂ©occupations des plus hautes autoritĂ©s de notre pays.

A ses dires, l’adoption rĂ©cente par le gouvernement de la Politique Nationale de l’Emploi et son plan d’action opĂ©rationnel traduit la volontĂ© du gouvernement de matĂ©rialiser en acte concret l’un des engagements du prĂ©sident de la RĂ©publique de faire de l’Emploi l’un des axes forts de son quinquennat. L’objectif de la Politique Nationale de l’Emploi, de façon spĂ©cifique, est d’Ă©tablir et de renforcer les liens avec toutes les politiques nationales, notamment pour prendre en considĂ©ration l’emploi dans les politiques transversales et les politiques de dĂ©veloppement sectorielles ; renforcer les actions de promotion et de crĂ©ation d’emplois ; la promotion des activitĂ©s privĂ©es gĂ©nĂ©ratrices d’emplois ; le soutien aux entreprises modernes et aux micro et petites entreprises ; amĂ©liorer l’employabilitĂ© et l’offre de Formation Professionnelle et Technique.

 

CrĂ©ation d’emplois massifs

Toujours selon le ministre Baby, l’insertion des jeunes dans les diffĂ©rents secteurs positifs constitue une prioritĂ© de son dĂ©partement qui est engagĂ© dans la mise en Ĺ“uvre d’importants chantiers en vue d’atteindre l’objectif de crĂ©ation de milliers d’emplois au profit des jeunes. “ Le projet dont nous procĂ©dons au lancement cet après-midi est le couronnement d’une prospection pour la recherche de solutions Ă  l’Ă©pineuse question de l’emploi des jeunes. L’objectif visĂ© Ă  travers le partenariat APEJ-Wari est la crĂ©ation d’emplois massifs pour la jeunesse et l’exploration de nouvelles opportunitĂ©s dans les secteurs productifs et Ă©conomiquement porteurs “.

Et le ministre d’ajouter que suivant le plan de dĂ©veloppement du rĂ©seau, toutes les 8 rĂ©gions du Mali, y compris le district de Bamako, seront approvisionnĂ©es en points et services proportionnellement selon l’estimation de la population rĂ©sidente. Il s’agit de 275 points et services dans la rĂ©gion de Kayes, 333 Ă  Koulikoro, 364 Ă  Sikasso, 322 Ă  SĂ©gou, 280 Ă  Mopti, 93 Ă  Tombouctou, 75 Ă  Gao, 9 Ă  Kidal et 249 dans le district de Bamako.

Il a aussi rappelĂ© l’importance de l’implantation de ces services qui serviront Ă  faciliter les paiements des factures d’eau, d’Ă©lectricitĂ© et de tĂ©lĂ©phone, de la monĂ©tique Ă  travers les mouvements sur les comptes bancaires, les transferts d’argent et les paiements sĂ©curisĂ©s, les services tĂ©lĂ©phoniques et d’abonnements.

Pour finir, Mahamane Baby a saluĂ© cette initiative pour un montant de 20 milliards rĂ©partis comme suit: 16 milliards financĂ©s par Wari et 4 milliards par l’APEJ. En outre, il a exhortĂ©, les promoteurs retenus pour la mise en Ĺ“uvre de ce projet Ă  honorer leur engagement afin de mĂ©riter la confiance placĂ©e en eux et d’assurer ainsi le succès attendu.

Pour sa part, le PDG du groupe Wari, Kabirou Mbodje, a soulignĂ© que leur ambition est de monter le projet “ Points Services Relais ” dans 22 pays d’Afrique avec 8 pays pilotes dont le Mali, le Burkina, le SĂ©nĂ©gal, la CĂ´te d’Ivoire en Afrique de l’ouest, le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda et la Zambie en Afrique de l’est. C’est un projet qui va fournir de l’emploi aux jeunes du quartier,  gĂ©nĂ©rer des revenus, des taxes.

Un pourcentage des recettes sera reversĂ© aux Ă©coles du quartier, aux dispensaires, Ĺ“uvres sociales, associations sportives etc. Ces points et services seront dotĂ©s de Hotspot Wifi qui permettront une connexion internet Ă  haut dĂ©bit, d’un accès aux services de base : riz, lait et sucre Ă  coĂ»ts rĂ©duits, d’un service de banque dans lequel il sera possible d’emprunter, d’envoyer et de retirer de l’argent.

Quant au DG de l’APEJ, Amadou CissĂ©, il a relevĂ© l’importance de ce projet qui relève du partenariat public-privĂ© et qui va donner aux jeunes des quartiers l’occasion d’ĂŞtre des auto-entrepreneurs.   Ce qui veut dire que leur revenu ne sera pas calculĂ© sur la base d’un salaire, mais selon ce qu’ils vont gagner sur le terrain. Ainsi, il sera reversĂ© Ă  l’APEJ 1% des bĂ©nĂ©fices qui ira dans le Fonds national pour l’emploi des jeunes, soit 1 milliard de Fcfa après quatre annĂ©es d’exercice.

Mohamed HAIDARA   

 

 

Les Points Services Relais, une gamme de produits étendue et diversifiée

De nombreux gouverneurs des régions ainsi que l'adjoint du Maire de la commune  IV, Issa Sidibé, qui sont  des partenaires importants pour la réussite de ce projet
De nombreux gouverneurs des rĂ©gions ainsi que l’adjoint du Maire de la commune IV, Issa SidibĂ©, qui sont des partenaires importants pour la rĂ©ussite de ce projet

Les points Services Relais offriront en plus d’une contribution Ă  l’amĂ©nagement des agglomĂ©rations urbaines ou semi-urbaines et rurales plusieurs produits. Il s’agit notamment des paiements Ă©lectroniques ou Ă  distance des factures habituelles d’eau, Ă©lectricitĂ© et de tĂ©lĂ©phone ; les monĂ©tiques  Ă  travers la vente et le rechargement de cartes bancaires prĂ©payĂ©es, le transfert d’Argent et les solutions de Paiements sĂ©curisĂ©s ; les produits tĂ©lĂ©phoniques dont la recharge de crĂ©dit GSM, l’abonnement, l’activation des cartes SIM ; les relations clients pour les abonnements tĂ©lĂ©, media et le transports ; les produits de base ou denrĂ©es de consommation courantes ainsi que les dĂ©marches administratives et les assurances, les bons d’achat, les tickets d’Ă©vĂ©nement…

Il ne s’agit donc pas seulement du seul produit de transfert d’argent comme certains publics pourraient l’imaginer. Il s’agit d’un package avec plusieurs services  et produits Ă  la fois globalement garantis par une qualitĂ© de prestations.    Le ministre de l’emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne Mahamane Baby, a saluĂ© l’avènement de ce projet dans la dynamique de l’adoption rĂ©cente de la politique nationale de l’emploi. Ce document traduit l’ambition des autoritĂ©s maliennes pour l’accès des populations Ă  des emplois dĂ©cents, une amĂ©lioration des conditions de vie et la rĂ©duction de la pauvretĂ©.  Il a invitĂ© les futurs entrepreneurs de ce projet Ă  faire montre d’excellence dans la conduite de leurs affaires.

Cette cĂ©rĂ©monie parrainĂ©e par le PrĂ©sident de la RĂ©publique a enregistrĂ© la participation des DĂ©putĂ©s, les Gouverneurs de rĂ©gions, les Conseillers territoriaux, les Elus locaux ;  les hauts cadres des structures du DĂ©partement de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la construction citoyenne ; les responsables des Ă©tablissements financiers, les partenaires de l’APEJ dans le cadre du renforcement de l’employabilitĂ© et du financement des projets ; la dĂ©lĂ©gation du siège de Wari, les responsables de Wari Mali filiale de Wari sa, les cadres de l’APEJ et les membres du Conseil national de la Jeunesse appuyĂ©s par les groupements des  bĂ©nĂ©ficiaires des interventions de l’APEJ.

Casimir Sangala

PARTAGER