Promotion de la technique HIMO : L’APEJ lance un projet d’aménagement urbain à Sikasso pour 225 millions

4

Apej1Le Directeur Général  de l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes, M. Amadou CISSÉ, a procédé le mardi 6 octobre 2015 à la visite du chantier de pavage et dallage en roches de la rue 158 de Wayerma II (communément appelée rue Charles Lwanga) dans la commune urbaine de Sikasso.

Ce chantier-école d’une longueur de 1 054 m et 20,7 m de largeur est exécuté dans le cadre de la promotion de la technique haute intensité de main d’œuvre. Il est financé sur les fonds de vente de 51% des actions de la Sotelma par le Gouvernement du Mali et dont 1,5 milliard FCFA avaient été affectés à l’APEJ dans le cadre des actions de soutien à la croissance économique.

 

Pour bénéficier de ce projet d’un coût de 225 millions de FCFA, dont une contribution municipale de 9 millions (non encore payée), la collectivité de Sikasso a postulé à un appel à candidature. L’étude technique a été réalisée en 2010.

 

L’objectif de ce projet est de former les jeunes sur les techniques de taille et de pose de pavés de roche, renforcer les compétences locales dans le domaine de l’entretien de telles infrastructures, créer des emplois, promouvoir l’approche HIMO a travers le développement du secteur du pavage des voies urbaines, améliorer l’assainissement et le cadre de vie des populations, améliorer la sécurité des usagers et des riverains de la voie, lutter contre la pauvreté à travers la distribution de revenus à la main d’œuvre locale.

 

Au terme de ce projet dont la réalisation est étendue sur 3 mois, 75 jeunes seront formés dans la taille des pavés de roche et 100 jeunes dans la pose. Selon les estimations des spécialistes de l’emploi, 20 500 journées de travail seront créées alors que 127 millions de FCFA seront redistribués à la main d’œuvre locale. Enfin un GIE de tailleurs de pavés sera créé avec l’assistance de l’APEJ.

Avant de se rendre dans les carrières de roches à Soukoràni Missirikoro et Hamdallaye et ensuite sur le chantier a Wayerma, la délégation de l’APEJ a effectué une visite de courtoisie au Gouverneur de la Région, Mahamadou DIABY. La visite s’est déroulée avec la participation des élus locaux, du Directeur de cabinet du Gouverneur et des représentants de certains services techniques régionaux. Les autorités locales mettent l’accent sur l’utilité publique de l’infrastructure qui sera réalisée.

 

Tous les acteurs locaux et les populations sont engagés à accompagner le Ministère de l’emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne dans la réalisation optimale de ce projet.

A la fin de la visite du chantier, la mission a constaté une avancée des caniveaux à 80% et de la taille des roches de 50%.

 

CICOM APEJ 06 10 2015

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Mon cher Bourlaye, en payant 25% pour obtenir un marché, l’entrepreneur ne s’en sortira jamais. Car c’est son bénéfice qu’elle donne comme pot de vin; avec de cette situation les entreprises plongent au fond d’un gouffre amer. Les entreprises devraient refuser de rentrer dans de telle combines. Notre pays est quasi-inexistant, car avec de tels comportements, nous avions semé les graines de la disparition de notre pays, l’acte létal pour son enterrement, car personne ne peut conseiller personne d’arrêter ces bêtises. Seul Allah voit la route, la route de la sortie du pays de cette abîme sans précédente.

  2. Le premier corrompu de la boîte est le daf, un certain haidara, de connivence avec un certain josé,responsable de département himo qui prennent l’argent des pauvres entrepreneurs en leur promettant des marchés. tu paies 15% en avance, ensuite 10% si tu l’obtiens. Une vraie mafia.

  3. J’ai vraiment pitié der cette boîte, pourtant une belle initiaitve, mais qui est entre les mains malheureusement des anciens fous (le DG actuel a été admis en asile), des voyous et des incompétents (Fofana, le soit-disant superman et monsieur a tout faire du DG, ancien fou). Le Coordonnateur actuel de Sikasso, qui est nulle comme une mule et qui parle comme un beugue, ne pouvant même pas aligner trois bonnes phrases correctes en phrases doit sa promotion pour présenter les marabouts de bandiagara et environs au DG et surtout lui rapporter tous les faits et gestes de ses collègues en les calomniant au passage. Tout ça cautionné, par le cupide et l’incompétent ministre baiseur de jeune fille Mahamane Baby qui se croit futur premier ministre du Mali. Tu le seras premier de l’Azawad, précisement de Goudam.

  4. 🙄 🙄 🙄 Cette soi-disante APEJ n’est rien qu’une caisse noire des différents régimes. Elle a été créée plus pour servir de sous couvert à des projets bidons pour détourner les fonds publics que pour une réelle promotion de l’emploi des jeunes.
    Quand on investit dans la formation des jeunes pour un emploi à durée déterminée et aussi courte que 3 mois, on le fait à d’autres fins sinon si c’est pour les employer cette région de SIKASSO a un grand potentiel agricole.:idea: 💡

    Une autre autre opération théâtrale pour nous faire croire que nos sous ne sont pas dépensés à pure perte. 🙄 🙄 🙄

Comments are closed.