Signature du contrat de concession de fourniture d`électricité entre la Côte d`Ivoire et le Mali

4 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le contrat de concession de fourniture d’électricité entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la République du Mali a été signé mercredi dans la capitale économique ivoirienne, annonce un communiqué du ministère ivoirien des Mines, du Pétrole et de l’Energie reçu jeudi à APA.

Selon le texte, le contrat a été signé entre les Directeurs généraux de la Compagnie ivoirienne d`électricité (CIE) et de Côte d`Ivoire-Energies (CI-ENERGIES) respectivement M. Dominique Kacou et M. Amidou Traoré en présence du ministre ivoirien des Mines, du Pétrole et de l`Energie, Adama Toungara pour la partie ivoirienne et celle du Directeur général de la Société d`électricité du Mali (EDM), M. Sékou Alpha Diéteye pour la partie malienne.

L`ambassadeur du Mali en Côte d`Ivoire, le Général Seydou Traoré, a également pris part à cette signature de convention.

Pour le diplomate, la signature de ce contrat est un réel motif de satisfaction et une grande joie pour le Mali qui l`attendait avec impatience.

‘`Les grands projets que ce soit dans le domaine de la construction des routes, des voies ferrées, voient le jour pour la plus grande satisfaction des populations« , a déclaré le diplomate malien.

Le ministre ivoirien des Mines, du Pétrole et de l`Energie a, pour sa part, félicité les équipes des deux pays qui ont œuvré à l`aboutissement de cet important projet d`interconnexion entre la Côte d`Ivoire et le Mali et à la liaison Laboa-Ferkéssédougou qui ont été retenus comme prioritaires dans le cadre de la vision régionale de création d`un marché unifié d`électricité et régulé.

Pour lui, ‘`la signature de ce contrat engage la Côte d`Ivoire à travers CI-ENERGIES et la CIE, à fournir au Mali une puissance minimale de 30 MW en période de pointe et jusqu`à 100 MW en hors période de pointe« .

‘`Cette ligne est un pas important vers plus d`intégration« , a-t-il insisté.

La réalisation de ce projet d`un coût global de 134 millions de dollars, a consisté en l`exécution d`études, à la fourniture du matériel et à la mise en œuvre liée à la réalisation de deux tronçons de lignes.

Il s`agit du tronçon ivoirien d`une ligne d`interconnexion Laboa-Ferkéssédougou-Zégoua avec l`extension du poste 225 kV de Laboa, d`une réactance de 40 MVAR au poste de 225 kV de Laboa, d`une ligne à 225 kV- Ferkéssédougou longue de 285 km, de l`extension du poste 225 kV de Ferkésséduogou, et d`une ligne d`interconnexion à 225 kV Ferkéssédougou-Zégoua longue de 140 km.

Le tronçon malien d`une ligne Zégoua-Sikasso-Koutiala-Ségou avec une ligne d`interconnexion à 225 kV Zégoua-Sikasso longue de 97 km, une ligne d`interconnexion à 225 kV Sikasso-Ségou, longue de 307 km, la construction de deux nouveaux postes 225 kV à Sikasso et Koutiala et l`extension en 225 kV du poste de Ségou, sont également concernés.

Après l`interconnexion Côte d`Ivoire-Mali, il est prévu en 2012-2013, l`achèvement des travaux de l`interconnexion Côte d`Ivoire-Libéria-Sierra Léone-Guinée ainsi que le renforcement de 330 kV de la ligne d`interconnexion Côte d`Ivoire-Ghana qui à terme, rejoindra le Nigéria.

LS/cat/APA  /apanews.net/

4 Réactions à Signature du contrat de concession de fourniture d`électricité entre la Côte d`Ivoire et le Mali

  1. joe strumer

    MAIS CONCRETISER PAR ADO SOIT.LE PLUS IMPORTANT C EST L AFRIQUE

  2. Taba

    En matiere de developpement de nos economies en developpement ,le probleme de vision a long terme est d’une importance strategique .En 1989,la Commission Economique pour l’Afrique a demande a M Khalilou Sall de formuler le programme d’interconnexions des lignes de haute tension en Afrique de l’Ouest.L’etude a ete realisee en 1990.22 ans plus tard,ce programme est en voie d’etre entierement execute.Le meme Sall khalilou a produit le programme d’interconnexions pour la Region Africaine, le « Programme Energetique Africain ». Apres le depart du President Babakar N’Diaye, les documents ont ete geles a la Banque Africaine par son successeur.Je conseille au futur Gouvernement du Mali de formuler un plan de 25 ans pour le Mali apres la guerre.Le Kenya qui fait un tel travail depuis 50 ans maintenant, avance a grands pas. Cela nous apprendra en outre a penser aux generations futures.

  3. JOE STRUMER

    L UNION AFRICAIANE EN MARCHE BARVO ADO