Affaire du dépôt de transit de Médina-coura : 3. OOO litres de carburant environ 5o millions francs pour l’évacuation correcte de toutes les ordures

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

La  marie de Medina- coura a abrité, samedi dernier,  une rencontre au cours de laquelle,  l’épineux problème de l’évacuation du dépôt de transit de Médine a été évoqué. La question est en effet devenue un problème de santé publique.

OrduresCe dépôt de transit situé à Médina-coura  à proximité de deux écoles (Ecole fondamentale et CFP) ainsi que du stade Modibo Keita a un impact négatif environnemental. C’est pourquoi sa création avait soulevé un véritable tollé dans le quartier au moment des faits. Des échauffourées avaient opposé les populations de Médina-coura aux forces de l ‘ordre. Mais suite à des manigances impliquant certaines notabilité du quartier et des autorités du District, le fameux dépôt de transit a été imposé par le Maire central Adama Sangaré au grand dam des populations.

Force est de reconnaitre que depuis un certain temps, les ordures du dépôt de transit ne sont plus évacuées d’où ces tonnes de déchets et d’immondices avec leurs risques sur la santé et une odeur nauséabondes insupportables.

Selon Abdoulaye Bassolé, adjoint du maire chargé de l’assainissement, la présence de ces ordures dénote de la mauvaise foi de la marie du district qui a étalé toute son incompétence dans la gestion de ce dépôt de transit de Médine situé ente l’Ecole fondamentale, le CFP (centre d’étude professionnelle et le Stade omnisport. Face à l’incapacité de la marie du district à évacuer les déchets, la marie de la commune II a décidé de prendre son sort en main car elle est la commune directement concernée.

L’évacuation des ordures est une gigantesque opération  exigeant une importante mobilisation de fonds. De l’avis de Mr Bassolé,  les camions chargés font 6 voyages par jour sur une distance de 84 Km pour acheminer les ordures au dépôt de final à Noumoubougou dans la commune rurale de Tienfala. C’est dans ce cadre qu’il a entrepris une opération de recherche de fonds afin de soulager les souffrances de ces paisibles citoyens.

De généreux donateurs ont mis la main dans la poche. Parmi eux, le PDG de Gana transport  qui a offert 1OOO Litres de carburant et L’honorable Hadi Niangado «JO  WalaKI » à hauteur  quant à lui a offert la somme d’un million  F CFA fpour l’achat de carburants.

Une commission de suivi et de recherche de fons devra être mise en place dans les prochains jours afin de trouver une solution définitive  à ce problème.

Cubain

 
SOURCE:  du   7 mai 2013.