BDM-SA : l’insalubrité fâche…

0

L’agence BDM-SA, en face de la cathédrale irrite à la fois ses clients et les fidèles chrétiens. La cause, les eaux usées, nauséabondes y découlant stagnent tout au long de la route qui sépare les deux établissements. Patauger dans cet effluve pestilentiel s’offre comme carte d’accès aux différents bâtiments. Mauvaise volonté des responsables de la banque ?

Les témoignages de clients anonymes n’émettent aucun doute sur la mauvaise volonté des dirigeants de l’établissement financier. ’Le souci de cette banque, c’est le profit, le confort du client ou le bon voisinage importe peu’ ’confie un témoin. Un autre enchaîne : « Je suis client de la BDM-SA et cela depuis bientôt une décennie, en réalité la promiscuité de l’institution n’échappe à personne, ce qui est décevant, est que les frères et sœurs chrétiens qui viennent prier  à l’église cathédrale chaque dimanche ne puissent contourner la mauvaise odeur ». Pourtant en mai dernier, M. Bréhima Amadou Haidara, DG de la BDM-S.A promettait fièrement que, le client sera toujours au centre des préoccupations de sa banque. Cependant, face à cette situation, il y’a lieu de se demander si cette promesse n’a d’effets que dans l’enceinte de la banque. En effet, tout laisse à croire que les clients qui fréquente l’agence BDM-SA sis au centre commercial, en face d’une part l’église Cathédrale et d’autre part la Société d’Equipement du Mali, sont loin d’être traités à l’égal d’un roi. Si non, comment les exposés dans une telle insalubrité ?

Plusieurs autres témoignages concordent cet état de fait. Hors, le DG Haidara, vantait les prouesses de sa banque en matière d’innovation, de services de qualité ,de mobilité, de sécurité, de proximité et de sérénité dans les opérations bancaires et services financiers. Certains clients estiment qu’il doit vite prendre des dispositions pour rendre toutes ses agences accessibles et surtout débarrassées d’eaux usées. Enfin, une banque innovante est une banque qui s’engage à rendre son environnement propre !

 

Nous y reviendrons

 

KANTAO Drissa

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here