Clôture quinzaine de l’environnement : Les populations invitées à changer de comportement en faveur de la protection des ressources environnementales

0

environnementElle était présidée par le ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, Mohamed Ag Erlaf. La rencontre a été sanctionnée par la remise des prix et des diplômes de reconnaissance à des personnalités et à des acteurs qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de l’évènement.

 

Pendant quinze jours, d’intenses activités portant sur l’environnement et l’assainissement  ont été menées à travers le Mali. La clôture de ces évènements d’échanges qui permettront de changer le comportement en faveur de la protection des ressources environ-nementales et l’amélioration de cadre de vie,  a enregistré les présences du gouverneur de la région, Mahamadou Diaby, des représentants des autorités administratives et politiques, des chefs de quartiers ainsi que des acteurs du monde de l’environnement et de l’assainissement.

La présente édition a coïncidé avec deux évènements majeurs. Il s’agit d’une part, de la journée mondiale de l’environnement, célébrée le 5 juin et d’autre part, la journée internationale de lutte contre la désertification, célébrée le 17 juin.

Prenant la parole, le gouverneur de Sikasso, Mahamadou Diaby, a rappelé l’intérêt du thème de la 16ème édition. Il a souligné qu’au cours de la quinzaine, plusieurs activités ont été organisées à travers la région de Sikasso afin d’amener les populations à changer leur comportement. Le premier responsable de la région, a indiqué qu’un concours dénommé ” Concours de quartiers propres” a été mis en jeu entre les différents quartiers du cercle de Sikasso.

L’objectif de ce concours était d’inviter les habitants à assainir leur cadre de vie, a -t-il précisé.

Il a annoncé qu’il s’impliquera activement avec les services techniques pour qu’un traitement dirigeant soit fait à la coupe abusive du  bois, la production du charbon et à l’exploitation de l’orpaillage.

Le gouverneur, a remercié toutes les personnes et les partenaires qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de l’édition.

Le Ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, Mohamed Ag Erlaf, a souligné que la désertification constitue aujourd’hui au Mali un réel problème. Elle est à la fois une conséquence à la pauvreté et met un frais à l’épanouissement, a-t-il ajouté. En outre, il a précisé que les déchets plastiques provoquent des effets nauséabonds.

Mohamed Ag Erla, a déclaré qu’au Mali tous les domaines sont prioritaires. Ainsi, il a invité les populations au changement de comportement à travers la réhabilitation des écosystèmes, la plantation des arbres et la protection des sols. Un sketch portant sur l’assainissement et la protection de l’environnement, présenté par le ” Groupe Clinzan “, a mis fin à la rencontre.

Remise des prix et des diplômes de reconnaissances

La clôture de la quinzaine de l’environnement a été marquée par la remise des prix et des diplômes de reconnaissance à des personnalités et acteurs qui se sont impliqués pour la réussite de l’évènement.

Le prix du meilleur article a été remis au quotidien national ” L’Essor “. Des diplômes de participation et de reconnaissance ont été remis aux personnalités, aux administrations et aux services techniques.

Mme Keïta Aminata Maïga, première Dame a reçu le diplôme d’honneur ainsi que plusieurs autres personnalités.

Le prix des ” quartiers propres “, a été remporté par Wayerma I. Il a été suivi par Kaboila I. Le troisième prix est revenu au quartier Kaboila II. Le prix spécial d’assainissement a été donné à l’Association   Mousso Dambé.

 

Falé   COULIBALY, envoyé spécial

 

PARTAGER