Décharge de Noumoubougou : Près de 6 milliards de FCFA pour débarrasser Bamako de ses montagnes de déchets

0
Décharge de Noumoubougou : Près de 6 milliards de FCFA pour débarrasser Bamako de ses montagnes de déchets
Décharge de Noumoubougou :

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, a présenté au Conseil des ministres, du 13 avril dernier, une note relative à l’achèvement de la construction de la décharge finale compactée et contrôlée (DCC) de Noumoubougou. Cette note donne à la fois des précisions sur l’achèvement de la construction de la décharge finale de Noumoubougou et son coût, estimé à plus de 5 milliards de FCFA.

« L’absence de décharge finale, particulièrement pour la ville de Bamako, a entraîné la prolifération des dépôts de transit anarchiques.

La stratégie de gestion des déchets solides du District de Bamako a été adoptée, par le Conseil des Ministres du 25 juin 2003, en vue de corriger cette insuffisance. Elle prévoit la réalisation d’infrastructures lourdes, notamment, les décharges contrôlées compactées. La construction de la décharge finale compactée et contrôlée (DCC) de Noumoubougou dans la Commune Rurale de Tienfala a été entreprise dans ce sens.

La première phase des travaux de construction du site a été réalisée entre 2005 et 2014 et a porté notamment sur la construction d’une cellule A de confinement pour l’enfouissement des déchets et de deux (02) bassins pour le stockage et l’évaporation de l’eau de lixiviation.

La présente communication écrite porte sur les travaux d’achèvement de la construction de la décharge finale compactée et contrôlée (DCC).

Les travaux concernent, entre autres, la mise en exploitation de la Cellule A et la construction de deux autres cellules de confinement et d’enfouissement des déchets.

Elle prévoit également l’extension et l’amélioration des bassins existants.

La réalisation des travaux d’achèvement permettra l’acheminement sur Noumoubougou des déchets et la suppression des dépôts anarchiques de Bamako.

Elle permettra également d’améliorer le cadre de vie des populations, de mettre en place un service public de gestion et de traitement sécurisé des déchets et de créer des emplois par la valorisation et le recyclage de déchets.

Le coût de réalisation des travaux d’achèvement de la construction de la décharge finale compactée et contrôlée (DCC) de Noumoubougou est estimé à 5 milliards 930 millions 746 mille 345 francs CFA ».

La Rédaction

PARTAGER