Dragage du fleuve Niger par l’entreprise néerlandaise Big machinery : Un projet cousu de fil blanc ?

1

C’est, du moins, ce que laisse entendre les deux agences en charge de la gestion du fleuve Niger : l’ABN et l’ABCN. « Le représentant local de l’entreprise néerlandaise, Big Machinery, à Bamako, raconte partout que son entreprise dispose d’un budget de 150 milliards CFA pour draguer le fleuve Niger. Comment une entreprise, dont la vocation première est de faire de l’argent, peut-elle proposer d’injecter 150 milliards CFA dans ce projet sans rien demander en retour ? »

C’est, en effet, la question qui taraude les méninges au sein des directions de l’ABN et de l’ABCN. Dans un entretien accordé, récemment, au palmipède, l’administrateur malien de Big Machinery, Mr Lamine Makadji est allé jusqu’à accuser le ministère de l’Environnement et de l’Assainissement de vouloir bloquer le dossier. Interrogé, la semaine dernière sur le flou entourant ce projet, il relativise ses propos : « Nous sollicitons un mandat, auprès du gouvernement malien, pour rechercher les 150 milliards CFA afin de mettre en œuvre ce projet », nous a-t-il dit.

Un virage à 180° qui jette un doute sur les motivations réelles de Big Machinery dans le projet de dragage du fleuve Niger.

Nous y reviendrons !

Oumar Babi

1 commentaire

  1. Voilà un projet ambitieux et salvateur qu’avait décliné feu Tiéoulé Mamadou Konaté dans son programme pour l’élection présidentielle de 1992.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here