Environnement : La 23ème édition de la campagne de reboisement, a vécu sous le thème « La Forêt nous protège contre la déchéance, prenons soin des forêts en vue de garantir l’ avenir des générations futures »

0

Le samedi 22 juillet 2017, la ministre de l’environnement , de l’ assainissement et du développement durable, accompagnée de sept de ses homologues, a procédé au lancement de la 23ème édition de la campagne nationale de reboisement dans la Forêt classée des Monts Mandingues à 25km de Bamako.

La 23ème édition de la campagne de reboisement lancée par la ministre Kéïta Aïda M’Bo ce samedi dans la commune rurale du Mandé dans le cercle de Kati, a été magnifiée par la solidarité gouvernementale, la ministre de l’environnement avait à ses côtés 7 autres membres du gouvernement sous un ciel menaçant pour  célébrer la journée pour un  Mali vert.

Dans son intervention, Kéïta Aïda M’Bo , indiquera que cette cérémonie de reboisement est  le fruit de la volonté des plus hautes autorités maliennes pour relever le défi de la lutte contre la désertification et les  changements climatiques qui représentent une réelle menace pour la survie . Poursuivant, la ministre Aïda Mbo,  a fait un bilan sommaire du défis environnementaux  auquel notre pays reste buté  face à la dégradation des ressources naturelles ainsi que la détérioration du cadre de vie des populations et le changement climatique. « L’analyse de l’ évolution des surfaces boisées fait ressortir une diminution drastique et continue du couvert végétal à cause de la coupe du bois , du surpâturage, de la persistance des feux de brousse , des défrichements incontrôlés et de l’ occupation illicite des domaines forestiers classés . En effet, notre pays perd chaque année plus de 100 000hectares de forêts du fait de ces fléaux », dira-t-elle pour rappeler la genèse des journées  nationales de reboisement instituées depuis 1995 par le ministère de l’ environnement à travers une campagne qui s’amplifie au file des ans. L’objectif de ces journées vise à sensibiliser l’opinion nationale et inviter les partenaires techniques et financiers à accompagner les actions de lutte contre la dégradation des ressources naturelles , la perte de la biodiversité, la désertification et les effets des changements climatiques.

L’édition de 2017 a enregistré la plantation de pieds d’arbres dans 2hectares par les invités  et un troisième hectare  appartenant à l’association des femmes forestières dont l’aménagement  a coûté environ deux millions de F CFA.

La campagne de reboisement qui concerne toutes les régions du pays et implique toutes les institutions de la République, les départements ministériels, les Collectivités bref l’ ensemble de la société,  a donné  l’ opportunité à la ministre  en charge de notre environnement de  convier  ses paires et l’ensemble des populations à plus s’investir dans la plantation et l’ entretien des bosquets avant le grand  rendez-vous dans les prochains jours où le Président de la République et le Premier ministre vont apporter leur contribution pour organiser  certains espaces à l’ intérieur de la forêt de Koulouba toujours dans la perspective d’un Mali vert et paisible.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here