Forum de Bamako : Une étape décisive pour la mise en place de Pôles de Compétitivités et Clusters Eau et Energie en Afrique

0
0

La République du Mali a été choisie pour accueillir la 2ème édition africaine des Rencontres Européennes de Partenariats avec l’Afrique qui se tiendra du 25 au 28 janvier 2011 à Bamako (Mali). Organisé par l’ADEA (Agence de Développement des Entreprises en Afrique) et fruit d’un partenariat avec la Région Rhône-Alpes, le Grand Lyon et la Ville de Lyon, la CGPME Rhône-Alpes et le MEDEF Rhône, le Forum EURAFRIC-PARTNERS réunit tous les ans à Lyon décideurs politiques, experts, principaux bailleurs de fonds internationaux, entreprises sur des questions relatives à la promotion du partenariat

PME/PMI Europe/Afrique autour de la problématique de l’Eau et de l’Energie, secteurs jugés prioritaires en Afrique et répondant aux Objectifs du Millénaire (OMD) des Nations Unies : réduire de moitié d’ici 2015 la proportion d’ ’individus n’ayant pas accès à l’Eau potable. Placée sous le signe du Cinquantenaire des Indépendances Africaines, l’édition 2010 d’octobre dernier a vu la participation de plus de 1000 participants sur 4 journées, soit une augmentation de 14% par rapport à l’édition 2009.

Dans la continuité de cette 10ème édition, ADEA organise en collaboration avec le ministère de l’Energie et de l’Eau du Mali, la Région Rhône-Alpes, le Grand Lyon, la CGPME, le MEDEF et d’autres partenaires institutionnels (UEMOA, BOAD, UE,..) la 2ème édition Afrique du Forum à Bamako.

Plus de 50 entreprises européennes des secteurs de l’Eau et l’Energie participeront à cette manifestation ainsi qu’une délégation officielle congolaise conduite par le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Bruno Jean-Richard ITOUA.

D’une manière générale, l’objectif des Rencontres de Partenariat avec l’Afrique est d’une part de promouvoir le partenariat entre l’UE et l’Afrique dans les secteurs de l’eau et l’énergie, et d’autre part d’améliorer la compétitivité des entreprises africaines et de réduire la pauvreté en Afrique. Cette 2ème édition africaine permettra, d’une part, d’informer les entreprises européennes sur les opportunités d’investissement dans les secteurs de l’Eau, l’Energie et des Energies Renouvelables au Mali, et d’autres part, susciter des partenariats et des transferts de technologies entre PME européennes et maliennes. Avec un taux de croissance de 4,5% et une inflation maîtrisée à 2% en 2009, le Mali est le pays de la sous région qui a enregistré l’une des meilleures performances économiques africaines et devrait enregistrer selon la Banque Mondiale une croissance économique soutenue de 4,6% en 2010. Ce taux pourrait atteindre 6% en 2011.

L’Eau, l’Energie ainsi que les infrastructures de base constituent les principales priorités dans la nouvelle stratégie de réduction de la pauvreté et d’atteinte des OMD définie par le gouvernement malien dans le cadre du Programme de Développement Economique et Social (PDES) 2008-2012.

Source ADEA


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.