Inauguration du Laboratoire National de MĂ©trologie : Un investissement de plus de 715 000 000 FCFA

0
Le ministre du Commerce, Abel Karim KonatĂ© a procĂ©dĂ©, le lundi 24 octobre dernier, Ă  l’inauguration du nouveau site du Laboratoire National de MĂ©trologie Ă  Dialakorobougou
Le ministre du Commerce, Abel Karim KonatĂ© a procĂ©dĂ©, le lundi 24 octobre dernier, Ă  l’inauguration du nouveau site du Laboratoire National de MĂ©trologie Ă  Dialakorobougou

Le ministre du Commerce, Abel Karim KonatĂ© a procĂ©dĂ©, le lundi 24 octobre dernier, Ă  l’inauguration du nouveau site du Laboratoire National de MĂ©trologie Ă  Dialakorobougou. Cette cĂ©rĂ©monie a rĂ©uni autour du ministre KonatĂ©, ses  collĂšgues en charge de l’Industrie, des Investissements, de l’Equipement, des Transports et du DĂ©senclavement, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat du Benin, Sehoueto Lazare, le directeur  national du Commerce et de la Concurrence, le prĂ©sident de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM), le prĂ©fet de Kati, le sous-PrĂ©fet de BaguinĂ©da, le maire de la commune rurale de Mountougoula.

Cette infrastructure qui est bĂątie sur une superficie de 3000mÂČ a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e par l’Agence d’ExĂ©cution des Travaux d’Infrastructures et d’Equipements Ruraux pour un montant de 715 000 000 FCFA financĂ© entiĂšrement par le budget national.

AprĂšs ses mots de bienvenue, le maire de Mountougoula s’est rĂ©joui du choix de sa circonscription pour la construction de cette infrastructure qui selon lui, contribuera  Ă  son dĂ©veloppement. Il a exhortĂ© les autoritĂ©s Ă  recruter les jeunes de sa commune dans les usines qui vont y ĂȘtre implantĂ©es sur le site de l’AZI SA. Ce qui contribuera Ă  la rĂ©duction du chĂŽmage des jeunes.

Le ministre du Commerce, Abdel Karim KonatĂ© pour sa part dit partager l’inquiĂ©tude du maire. Avant de le rassurer que son message sera transmis Ă  qui de droit.

Selon le ministre, c’est la premiĂšre fois que le Mali se dote d’un Laboratoire National de MĂ©trologie.  Toute chose qui  traduit la volontĂ© du gouvernement d’assurer une meilleure protection des consommateurs.

Le ministre KonatĂ© dira que la mĂ©trologie a pour but d’accompagner les hommes dans leur Ă©volution, pour leur bien-ĂȘtre en amĂ©liorant et en sĂ©curisant les performances Ă©conomiques d’un pays. Elle constitue, poursuit-il, un outil pour la protection des consommateurs et garantie la sĂ©curitĂ© et la loyautĂ© des stands commerciaux.

Pour lui, malgré son importance  dans la vie quotidienne, la métrologie demeure au Mali en état embryonnaire. Ce qui se traduit par  toutes formes de trafic ou fraude dans les transactions commerciales.

« C’est pourquoi, le dĂ©partement du Commerce, en partenariat avec le systĂšme des partenaires bilatĂ©raux  et multilatĂ©raux, a entamĂ©, depuis quelques annĂ©es, une politique volontariste de rĂ©forme du systĂšme de mĂ©trologie dans notre pays. Cette rĂ©forme sur le plan institutionnel a bĂ©nĂ©ficiĂ© de l’adoption de la loi N°2016-001 du 4 fĂ©vrier instituant le systĂšme national de mĂ©trologie »,a-t-il indiquĂ©. Avant de souligner que ce laboratoire s’inscrit donc dans une dynamique de doter le Mali d’un outil performant permettant Ă  son commerce et son industrie d’ĂȘtre au rendez-vous de la compĂ©tition nationale, rĂ©gionale et internationale au moment oĂč l’ouverture des marchĂ©s devient de plus en plus une exigence incontournable.

Le ministre a prĂ©cisĂ© que l’édifice ainsi inaugurĂ© est Ă©quipĂ© en mobilier de bureau et matĂ©riel informatique pour un coĂ»t total de 500 000FCFA. Avant de faire une prĂ©sentation du bĂątiment. Selon lui, c’est un ensemble immobilier constituĂ© d’un bĂątiment principal, d’un bureau accueil-orientation, d’un local pour groupe Ă©lectrogĂšne, d’un local transformateur, d’un parking couvert et d’un toit pour le gardien.

Le bĂątiment principal d’une surface de 930 mÂČ environ comprend 3 niveaux Ă  savoir, un rez-de-chaussĂ©e comportant le hall d’accueil, les laboratoires, les magasins et 2 bureaux. Le 1er Ă©tage abrite la direction gĂ©nĂ©rale, les bureaux des agents et la salle de rĂ©unions. Tandis que  le 2Ăšme Ă©tage comporte uniquement la salle de documentation. Le tout pour un coĂ»t estimĂ© Ă  715 000 000 FCFA.

Moussa S. Diaby(Stagiaire)

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here