En marge de la cérémonie 3e Edition de l’opération de reboisement : Somasso en panne de 3G

1
En marge de la cérémonie 3e Edition de l’opération de reboisement : Somasso en panne de 3G

Connecté  au réseau orange il y a environ une décennie, Somasso est parmi ces villages du cercle de Bla qui ont accueilli avec un grand soulagement leur intégration dans « le cercle des branchés ». Hélas  à la date d’aujourd’hui, ses populations et celles des communes voisines, ont un accès limité à l’internet haut débit. Avec le 2G, les clients Orange de cette zone sont voués au service minimum d’internet. Chose qui n’est pas sans désagrément pour les abonnés : les Smartphones connectés au 3G cessent de fonctionner à condition d’être reconfigurés avec le 2G. Pire, l’accès à certains sites reste utopique. Avec ses 13000 habitants et le festival culturel Bélénitougou organisé chaque année au mois de mars, la Commune rurale de Somasso, n’est plus un marché insignifiant. Le dimanche 6 août dernier, lors de la cérémonie de lancement de la troisième édition de l’opération de reboisement organisée par la Fondation Mali Vert en partenariat avec le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, beaucoup de participants ont dénoncé la lenteur de la connexion Orange.

Lamine Théra député à San : « je suis jaloux de Somasso »

Présent à  la cérémonie de lancement de la troisième édition de l’opération de reboisement de la Fondation Mali Vert en partenariat avec le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, le député élu à San, l’honorable Lamine Théra, n’a pas caché sa satisfaction de la réussite de l’évènement du jour. Invité à s’engager à planter un arbre, l’élu de la Nation a promis : « je m’engage à planter un arbre au nom de  tous les députés à l’Assemblée nationale. Mais je dois ajouter que je suis à la fois fier et jaloux de Somasso. J’aurai voulu que cette opération de reboisement se tienne chez moi à San ». Ce plaidoyer du député élu à San, est une façon pour lui de dire bravo aux ressortissants de Somasso pour avoir joué pleinement leur partition dans le processus du développement local.

La Troupe « Star scène » : le quatuor  des grands évènements

Composée de quatre talentueux comédiens tous sortis de l’Institut national des Arts (INA), Star Scène est une agence de communication spécialisée dans la production théâtrale et cinématographique. Le dimanche dernier, lors de la cérémonie de lancement de la troisième édition de l’opération de reboisement organisée par la Fondation Mali Vert en partenariat avec le ministère en charge de l’Environnement, ce groupe de comédiens a apporté un éclat particulier aux festivités. Ntji Yacouba Traoré, Aminata Koné, Aïssata Mariko et Tiébilé Traoré, ont tenu en haleine le public avec un thème présentant l’arbre comme un être dont la destruction est vue comme un attentat à la vie humaine. Entre éclats de rires et moments de méditation, chaque participant à la cérémonie était ainsi  mis face à sa responsabilité pour un sursaut individuel et collectif en faveur de la protection de nos forêts.

En plus des sketches d’éducation et de sensibilisation pour le compte du Ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable et de la DNCC, Star Scène -à travers ces membres- a tourné dans plusieurs films et séries télévisées tels que les « Rois de Ségou », « Dou la famille », « le Grin », « Badjénin »…

Ce groupe par la voix d’Aminata Koné dénommée Koro dans la série « Dou la Famille », est à sa deuxième production à Somasso.

Bravo à Ntji et à ses filles !

Une méga couverture médiatique !

S’il y a un aspect de la troisième édition de l’opération de reboisement de la Fondation Mali Vert organisée à Somasso qui a attiré l’attention des officiels, c’est bien la communication. En plus des médias publics (l’ORTM et l’Essor) la presse privée était fortement mobilisée pour la cause. Une dizaine de journaux et radios de Bamako ont assuré le reportage. Cinq radios privées retransmettaient en direct la cérémonie depuis Somasso. Renouveau FM et radio Nyéléni de Ségou faisaient vivre en direct l’évènement par Ségoviens et Bamako. Radios  Fafêkè de Diaramana et Danaya de Bla ont maintenu les auditeurs du cercle de Bla au cœur de l’évènement.

Sur le lieu de l’évènement, une caméra drone virevoltait dans le ciel de Somasso. De jolies banderoles arboraient des messages de sensibilisation et de bienvenue aux hôtes. Les hôtesses étaient habillées de pagnes imprimés avec l’emblème de Somasso (un cheval blanc).

Rassemblées par O.D

PARTAGER

1 commentaire

  1. Et si tout le monde plantait un arbre ? Pas seulement en Août, mois du folklore des plantations, mais chaque fois que la météo ou l’effort de l’homme le permet.
    Monsieur Théra, San est en voie de désertification avancée depuis des années !!!!!!! et les rues de Ségou sont de plus en plus sablonneuses;
    Ceux qui ont cette capacité énorme de mobilisation devraient s’y mettre aussi , et cette oeuvre serait salutaire pour le Mali ;
    Chefs religieux , leaders d’opinion, partis politiques , “tous aux arbres” pour un Mali qui renouerait avec sa vocation agricole et pastorale.
    VIVE LE PARTI DE L’ARBRE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here