Temps Forts >
Moussa Mara rebondit : « Je n’ai pas dit que l’avion d’ATT n’est pas une propriété du Mali »

Moussa Mara rebondit : « Je n’ai pas dit que l’avion d’ATT n’est pas une propriété du Mali ... (14)

Nouvelle réunion entre la médiation et la CMA sur fond de tensions dans le nord

Nouvelle réunion entre la médiation et la CMA sur fond de tensions dans le nord ... (7)

IBK, un symbole de la politique africaine  de Hollande sous le regard des juges anti- corruption

IBK, un symbole de la politique africaine de Hollande sous le regard des juges anti- corruption ... (25)

Les rebelles détiennent 19 soldats

Les rebelles détiennent 19 soldats (19)

il y a 2 années
 Le Relais (Bougouni)

Accident de la circulation : Un bilan de 3 blessés

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

A 4 heures passées le vendredi 2012 un camion remorque de marque Renault s’est renversé en face de l’hôtel Piémont de Bougouni, faisant un bilan de 3 blessés et des dégâts matériels.

Nous étions vendredi 14 décembre 2012, vers 4 heures passées du matin, un camion remorque immatriculé N° 11GJ8946BF en provenance de Bamako pour Bobo Dioulasso au Burkina Faso s’est renversé au rond point de la route de Yanfolila à côté de l’IFM.

D’après les explications du convoyeur du véhicule Mamadou Ouédraogo, quand ils ont fini de remplir les formalités au poste de contrôle, ils ont pris la route à destination de Sikasso pour continuer sur Bobo. Et sa grande surprise fut leur présence au centre de santé de référence de Bougouni. Ni le chauffeur  Mohamed Kindo, ni son apprenti gravement blessés n’étaient capables de donner des informations sur les causes de l’accident.

Cependant,  les explications du convoyeur et l’analyse de la circonstance prouvent à suffisance que le chauffeur, ne connaissant pas la route de Sikasso, a bifurqué sur la route de Yanfolila au niveau de la CMDT. Pour ce qui concerne la cause de l’accident il y a lieu de mentionner l’excès de vitesse, les pneus trop usés du véhicule et la surcharge. Selon le constat fait par la police, les traces de freinage à plus de 150 m du lieu de renversement du véhicule prouvent l’excès de vitesse.

A grande allure, le camion surchargé est rentré dans le rond point de sens giratoire, qui peut mettre en embarras tous  les nouveaux usagers de cette route. Et c’est dans cette manœuvre que le chauffeur a perdu le contrôle.

Un grand manguier au bord du goudron a heureusement  ralenti la course du véhicule et amoindri les conséquences de l’accident. Ce qu’il faut remarquer, sans cet arbre le camion aurait pu causer des dommages à d’autres propriétés. Mais, au moment où nous mettons sous presse, le bilan de l’accident est de 3  blessés: le chauffeur,  l’apprenti et le convoyeur qui étaient les 3 personnes à bord du véhicule.

Ce camion qui contenait des gaz, des produits laitiers, des bouteilles de mayonnaise, de téléphones portables et des articles divers doit impérativement être soumis à une visite technique des services étatiques.

Cet accident rallonge la liste des accidents provoqués par le non respect du code de la route.

Seydou KONE

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.