Affaire Bazoumana Fofana : Ces investissements que le Mali risque de perdre

4 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

C’est un investissement de plusieurs milliards de FCFA que l’opérateur économique Bazoumana Fofana voulait réaliser dans son pays natal. Empêché de réaliser son projet par les prédateurs de la République, M. Fofana peut être amené à se tourner vers son pays adoptif, le Sénégal où il est accueilli avec tous les honneurs.

 

Bazoumana Fofana est un opérateur économique qui a l’amour de son pays et qui souhaite y faire des investissements. Installé depuis maintenant 30 ans à Dakar, au Sénégal, M. Fofana est natif de Quinzambougou, en Commune II. Ce qui devait être normalement une grande chance pour cette commune, quand on sait que  dans les autres pays du monde, les opérateurs économiques sont des gens extrêmement recherchés pour leurs investissements. Mais curieusement, c’est loin d’être le cas dans cette collectivité, en tout cas depuis l’avènement à la tête de la mairie d’un certain Youssouf Coulibaly.

Au lieu d’encourager cet opérateur économique de renommée internationale à faire des investissements dans sa commune pour le bonheur des populations, voilà qu’à cause d’une parcelle, sise à la Zone industrielle que M. Fofana a acquise depuis 1977 et dont le titre foncier est le n° 27038, toute cette opportunité est en train d’être remise en cause.

Depuis 14 ans, la mairie de la Commune II veut déposséder M. Fofana de son TF. L’affaire avait connu un début de solution avec les maires précédents, mais depuis l’arrivée de Youssouf Coulibaly, appuyé par ses conseillers Bréhima Dicko et Broulaye Kanté, la vie a été rendue impossible à M. Fofana : chronique judiciaire sans fin (70 audiences autour du TF, 21 arrêts favorables à M. Fofana), des scènes de violences dont des attaques à la machette contre les ouvriers de l’opérateur, des convocations à la police et des emprisonnements, interdiction d’accès à sa parcelle. C’est du jamais-vu !

Or, M. Fofana voulait y construire un immeuble comprenant un rez-de-chaussée en centre commercial et 7 étages avec 90 appartements, pour un coût total de plus d’un milliard de FCFA. Quelle perte pour une commune aussi pauvre que la Commune II ?

Le plus inquiétant serait de voir l’opérateur économique renoncer à ce genre d’investissements pour son pays en se tournant vers son pays adoptif, le Sénégal où il est installé et royalement accueilli depuis 30 ans.

Pendant que les Sénégalais courent derrière l’homme pour ses investissements, au Mali, c’est un maire qui l’empêche de les réaliser dans sa commune. Quel paradoxe ?

Tenez, Bazoumana Fofana était venu au pays pour enterrer sa mère, mais à cause de cette affaire de parcelle de la Zone industrielle, il y est retenu  pendant plus d’un an. Donc voici plus d’un an qu’il n’arrive pas à retourner en famille au Sénégal. Dans ces conditions, il faut craindre que M. Fofana ne se décourage et décide de consacrer ses investissements au Sénégal, où il est adulé. Ça sera dommage pour notre pays de perdre les investissements d’un si grand patriote.

 

Safiatou THIAM

 

SOURCE:  du   22 mai 2013.    

4 Réactions à Affaire Bazoumana Fofana : Ces investissements que le Mali risque de perdre

  1. KORODJO

    TOUTE L’EQUIPE MUNICIPALE CONDUIT PAR YOUSSOUF COULIBALY DOIVENT RENDRE COMPTE. JE DEMANDE A LA JEUNESSE DE COMMUNE II DE SE MOBILISER POUR QU’ON CHANGE CETTE EQUIPE DE VOLEURS DE DENIERS PUBLICS. BIENTOT J’AI L’INTENTION DE PROVOQUER UNE GRANDE RENCONTRE DE LA JEUNESSE DE LA COMMUNE II POUR POSER LES JALONS D’UN VRAI CHANGEMENT DANS CETTE COMMUNE DES AUTOCHTONES DE BAMAKO.
    LA COMMUNE II EST LA COMMUNE LA PLUS RICHE DU DISTRICT DE BAMAKO MAIS LA CARENCE DE CETTE EQUIPE MUNICIPALE FAIT QU’ELLE EST LA DERNIERE DU MALI.

    BIENTOT ON VA LANCER LES CONCERTATIONS MUNICIPALES POUR LE DEVENIR DE NOTRE COMMUNE

  2. diabalika

    Safiatou THIAM; Soyons serieux.
    Si les faits que tu relate sont exact et que lton opérateur économique est réellement motivés et sincère , il doit savoir quel chemin emprinté en la matière pour la réalisation du son embitieux projet.
    Au Mali nous ne vivons pas dans la jungle. Et la loi est faite pour tout les maliens.
    S’il s’avère vrais qu’il possède un Tf datant de 1977 donc depuis 36 ans, la logique laisse entendre que ce Bazoumana Fofana n’est pas serieux.
    Ne nous intimider pas avec de cochonnéries. Tu oublie ton pays pendant 36 ans et tu viens ….vraiment allez vous faire foutre (Safiatou et son bailleur mr fofana)
    bandes de salops.

  3. diabalika

    Safiatou THIAM; Soyons serieux.
    Si les faits que tu relate sont exact et que lton opérateur économique est réellement motivés et sincère , il doit savoir quel chemin emprinté en la matière pour la réalisation du son embitieux projet.
    Au Mali nous ne vivons pas dans la jungle. Et la loi est faite pour tout les maliens.
    S’il s’avère vrais qu’il possède un Tf datant de 1977 donc depuis 36 ans, la logique laisse entendre que ce Bazoumana Fofana n’est pas serieux.
    Ne nous intimiter pas avec de cochonnéries. Tu oublie ton pays pendant 36 ans et tu viens ….vraiment allez vous faire foutre (Safiatou et son bailleur mr fofana)
    bandes de salops.