Après être retourné à son domicile : Babani Sissoko sommé de payer aujourd’hui Djigué faute de quoi, il perd sa résidence

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Dans notre édition du lundi 10 décembre nous écrivions:  » L’ex-milliardaire l’honorable Babani Sissoko a été expulsé hier de sa maison par l’un de ses créanciers du nom de Boubacar Djigué  qui était à ses trousses depuis des années.

Babani Sissoko

De sources concordantes, le député de Kénièba avait contracté un prêt de 150 millions FCFA en 2007 auprès du sieur Djigué    en faisant dation de payement de sa maison.  N’ayant pas pu honorer son engagement, il   a été  expulsé de cette vaste demeure estimée à  plus d’un milliard de FCFA « . Toutefois,  après des interventions menées par des honorables députés de l’Assemblée  nationale,  Boubacar Djigué a jeté du lest en laissant le député de Kénièba occupé les lieux. Cela tout en donnant un autre délai de rigueur à Babani  Sissoko qui doit en principe prendre fin aujourd’hui lundi 17 décembre. Ainsi, il nous a été révélé que le député de Kénièba est face à deux options,   » soit il rembourse Boubacar Djigué ou il  quitte la maison « . Toute chose qui prouve    que le milliardaire ruiné ne dort plus que d’un œil.Aussi, une autre source proche du dossier a apporté un cinglant démenti aux propos  selon lesquels Boubacar Djigué aurait prêté de l’argent  en faisant dation de payement de sa maison.

«  Aucunement Djigué n’a prêté un franc à Babani Sissoko. Car il n’est pas une institution financière, c’est Babani qui cherchait plutôt un acquéreur pour sa demeure, Djigué étant intéressé à débourser la totalité du montant réclamé à savoir 274 millions de FCFA. L’argent a été versé par le biais d’un notaire de la place en la personne de Me Alassane Sangaré depuis environ 8 ans. Juste après ce versement, Babani a remis au notaire pour Djigué le titre foncier. Depuis, il n’arrive pas  à avoir possession de sa maison. Pire, le député de Kénièba voulait établir un autre titre foncier sur la même parcelle en son nom » a ajouté cette même  source.

Ainsi, selon nos recoupements, il se trouve que    Boubacar Djigué   réclame de l’élu de Kénieba de quitter  la maison  ou à défaut de rembourser à hauteur de   400 millions   de FCFA.    Sans quoi, la procédure d’expulsion sera mise à exécution à partir de ce lundi.

Nous y reviendrons.                      

    Kassoum THERA

SOURCE:  du   17 déc 2012.