Arrestation des braqueurs du ramadan 2015 … Et pourtant, le cerveau de la bande avait juré qu’il ne sera jamais pris par la police

    9

    Vous souvenez-vous ? Cette bande opérait en 2015, juste au moment de la rupture du jeûne alors que les fidèles, épuisés par une journée de privation, se tournaient enfin vers leur «soun-tikè». Et puisque le jeûne, selon le Coran, est la baraka de Dieu Lui-même, Le Tout Puissant a alors décidé de livrer les coupables à la justice des hommes à quelques encablures du prochain Ramadan.

    Les faits se sont produits  dans la nuit du samedi, 2 avril 2016   aux environs de 20 HEURES  à Faladjè où la police du 3ème Arrondissement a démantelé un réseau de malfrats qui a fait parler de lui dans les six (6) du district de Bamako. Parmi ses membres, figurent Housseyni Niang, Samba Diarra, Yacouba Konaté, Ibrahim Traoré, Mohamed Touré, Famoussa Soumaoro, Mohamed Cissé et Alassane Batilly.

    Le groupe était vivement recherché par la police de la capitale. Un des membres, en l’occurrence, Yacouba Konaté  allias DEKALE, a été aperçu par hasard par un policier au quartier Faladjè. Il alerta alors le commissariat du 3ème arrondissement.  Immédiatement,  une équipe dirigée par des inspecteurs Boubacar AW et Issif Coulibaly  s’est rendue sur le lieu indiqué  et  embarqua le suspect.

    Une perquisition chez lui à domicile a permis de retrouver  deux armes de marques italienne et russe.  Aussi, le suspect cita à la police cinq autres personnes du réseau. Ils ont été tous arrêtés par le commissariat du 3ème arrondissement.

    Les enquêtes permirent de savoir que c’est le nommé Samba Diarra qui fournissait le réseau en  armes à partir du Burkina. Aussi, le nommé Housseyni Niang ALLIAS JUMEAU-BA  entretenaient les fétiches pour les besoins occultes. Il serait le cerveau de la bande.  Il a tenté de se suicider au moment de son arrestation.  Il avait juré qu’il ne serait pas arrêté par la police.

    Selon les sources sécuritaires,  ces mêmes personnes ont successivement mené les attaques en 2015 précisément  au mois de carême au cœur de Bamako.  Ils ont aussi braqué la boutique Simpara Bazin à Korofina, la boutique quincaillerie 2002, la société DIARISSO, le Bureau d’échange «Tombouctou», l’attaque de Halle de Bamako etc.

    Ce sont les nommés Ibrahim Traoré dit DEL et Alassane Bathily dit Tom qui ont  coordonné les dernières attaques sur la rive Droite.

    Aussi, avant le 1er mars 2016, le fils  d’un certain Setigui   Sidibé a été braqué  par ces mêmes personnes  dans son domicile. Les agresseurs ont emporté 20 millions de FRANC cf. Ensuite. La victime sera dépouillé 2ème fois et dépouillé  de la somme de 4 millions  par le même groupe.  Une semaine plus tard (7 mars), la société Diarrisso et Frère a été attaquée au quartier Hippodrome et assaillants emportèrent 23 millions. Quelques jours plus tard, le nommé Seriba  Traoré dit allias «BA- LA –Tête » a attaqué un élément de la Garde Nationale.  Il a été interpellé par la clameur publique. C’est la clameur publique qui a permis de l’interpeller. Et a été mis à la disposition de Lieutenant Fatoumata Mariko à la BT de Bamako –coura.

    Lors des interrogations, ils ont tous reconnu les faits qui les sont reprochés. Ce sont au total huit (08) personnes qui étaient à la  disposition du commissariat du 3ème Arrondissement. Et l’enquête se poursuit.

    Signalons que l’équipe à l’origine de l’exploit manquait cruellement de carburant pour le véhicule de service au moment de l’opération. Ce sont les policiers eux-mêmes qui payer le jus. Ils méritent notre respect.                                                                                                                Saba Ballo                

     

    PARTAGER

    9 COMMENTAIRES

    1. Chapeau à nos braves policiers, Comme le disait le très respectable HAIDARA ( guide spirituel des Ançar dine) quand tu parle le mal de qqn, il faut avoir le courage de reconnaitre son bien.

    2. Si vous étiez victime de ses voleurs vous allez les défendre comme ça.
      Mettez vous a la place de ceux qui ont été attaqué. Merci

    3. Impardonnable,des jeunes bien portant, si eux même se mettent en marge des bonnes pratiques de la cité, alors il faudra que l’Etat les neutralise et ça sera au crédit des responsables de la sécurité.
      Toute forme de terreurs est à punir

    4. Je conseillerais qu’on publie une photo plus humaine! Celle que nous vouyons ici, humilie et deshumanise!!!!!!!!!!! LE BUT DOIT ETRE DE RENDRE JUSTICE ET NON D’HUMILIER QUI QUE CE SOIT!!!!!

    5. les inspecteurs de police ont tabassés jumeaux ba chez chez lui jusque sang défoncer son armoire  son argent la valise de sa femme défoncer tous ses habits ont ete prisent tele dvd argent sac a main de sa femme apporter sac qui contient les habits et deux bracelets en argent de l’enfant aapportez ou est la vérité

      • Tant mieux pour ces racailles qui seront au trou et d’apres vos commentaires c’est dommage si ces actes sont verifiés bon c’est le Mali et helas les comportements de la majorité de nos poulets et poulettes.
        Je crois l’exemple doit venir d’abord et avant tout d’en haut, le Koulouba quoi. 😉 .

    6. Bonjour Mr les Journalistes faite attention a ceux que vous écrivez sur ces policiers ils font leurs propre promotion et pourtant les inspecteurs ont tout volé chez jumeaux Ba donc ettention ils vont jamais vous dirent ces informations quand meme du courage fragent

    7. Bonjour Mr les Journalistes faite attention a ceux que vous écrivez sur ces policiers ils font leurs propre promotion et pourtant les inspecteurs ont tout volé chez jumeaux Ba donc ettention ils vont jamais vous dirent ces informations quand meme du courage fragent

    8. C'est très bien bravo les policiers. Mais il y a un truc que je ne comprends pourquoi ortm il casse les visages des bandis à la télévision ce sont de complise.un malfaiteur on est doit pas la protéger

    Comments are closed.