Temps Forts >
Réunion d’Alger: Communiqué de la Médiation

Réunion d’Alger: Communiqué de la Médiation (2)

Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane

Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane ... (37)

Yaya Jammeh: Si l’Union européenne tue un Gambien, Bilahi, walahi, talahi, je vais riposter

Yaya Jammeh: Si l’Union européenne tue un Gambien, Bilahi, walahi, talahi, je vais riposter ... (29)

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort ... (13)

il y a 2 années
 L'Indépendant

Attaque à main armée dans le cercle de Youwarou : Les forains pris pour cible

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

 Vendredi 15 février, les forains de Léré ont été attaqués par des individus armés.  Ceux-ci les ont dépouillés de tous leurs biens évalués à plus de 10 millions de nos francs. La vigilance de la population a permis de mettre la main sur certains d’entre eux. 

Cette information est du maire de la Commune rurale de Dirma, Boureima Bocoum. Pour l’élu local, ces actions sont courantes dans cette partie du pays depuis le début de l’occupation. Le vendredi dernier, les forains en provenance de Léré  ont été attaqués  par des individus armés et dépouillés de leurs biens qui avoisinait les 10 millions de nos francs. Mais grâce a la vigilance de la population, les voyous ont été arrêtés et seront mis à la disposition de la gendarmerie. Cette arrestation a permis de mettre la main sur  une partie des objets volés.

« La population sollicite la présence de l’armée dans cette partie du pays ou vit une population blanche qui est  complice des bandits « , a dit le maire. Pendant l’occupation poursuit Bocoum, les vols des engins ainsi que les braquages étaient fréquents et sont faits par les mêmes individus. « C’est pourquoi nous demandons le retour rapide ainsi que la présence des autorités militaires dans cette zone de Farimake qui est très vastes« , a conclu Boureima Bocoum.

 Moussa SIDIBE

Envoyé spécial

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.