Axe Bamako Djalakorodji Safo : Un calvaire pour les usagers et les populations riveraines

    0
    10

    Le démarrage des travaux de la construction de la route Bamako-safo via Djalakorodji avait suscité beaucoup d’espoir chez la population riveraine et les usagers de cette importante route.
     
    Malheureusement, cet espoir a été de courte durée car la route est devenue une source de maladies et non un moyen de développement durable que pensaient détenir les populations des trois communes traversées par cet axe. Il s’agit de la commune I et les communes rurales de Djalakorodji et de Safo. Chaque jour, un  nuage de poussières envahi les familles et les magasins qui sont situés aux abords de la route. La population riveraine est dangereusement exposée à de nombreuses maladies qui pourraient être provoquées par la poussière telle que les rhumes chroniques, la tuberculose et même la méningite en période chaude. Les usagers sont toujours couverts de poussières et les familles sont débordées. Pour limiter les dégâts, les femmes des familles situées à proximité de la route, sont obligées d’aller laver leur linge ailleurs, c’est à dire dans les familles un peu éloignées de l’axe en question.
     Face à cette situation, nous lançons un vibrant appel aux autorités communales et nationales afin de bitumer la partie urbaine de cette route dans un bref délai pour sauver cette population qui a trop souffert de cette situation désagréable qui se pérennise aux yeux des décideurs du pays.
     
    Bréhima   Mamadou Koné, Stagiaire 

    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.