Bamako-Missira : À cause de l’indélicatesse de son apprenti, un vieil homme a faillé faire renverser une Sotrama

    0
    1





    Dans la journée du samedi 02 décembre 2011, dans les environ de 14 heures, une Sotrama pleine de passagers, sur l’axe Banconi- Rail-Da a failli se renverser à cause de  l’indiscipline caractérisée de son apprenti.

     Tout a commencé quand un vieux emprunte la Sotrama au niveau de l’hippodrome I. Avant d’entrer, il expliqua à l’apprenti qu’il doit descendre à Missira tout en lui remettant un billet de mille francs. L’insolent apprenti empocha  l’argent sans retourner la monnaie. Arrivé au niveau du champ hippique, le vieux réclama ses jetons. Très effronté, il lui répondra  qu’il n’a pas de monnaie. Cela avec un ton très déplaisant. Tous les usagers lui adjurèrent de respecter le vieux. Le jeune s’est mis à outrager tous les usagers leur demandant de ne pas s’ingérer dans une affaire qui ne les concerne pas. Arrivé au niveau du tournant de la rue 18 de Missira, le vieux lui dira qu’il est arrivé et qu’il a besoin de sa monnaie. L’indélicat apprenti en joint au vieux de continuer jusqu’à Rail-Da parce qu’il n’a pas de monnaie. Le vieux descendra de la voiture et réclama une dernière fois sa monnaie. Même réponse de la part du petit. L’apprenti ferma la porte de la voiture et le chauffeur acolyte redémarra en trombe.  Cinq minutes ont suffi pour que quatre pneus de la voiture se trouvent crevés. Aussitôt, certains usagers sont sortis de la sotrama pour implorer le pardon du vieux qui signifia  au petit qu’il n’a rien vu d’abord. Face à cette menace, tous les passagers descendirent.  Et Sotrama a passé toute la journée devant le champ hippique de Bamako. Le chauffeur, quant à lui, tenta de jouer au sapeur-pompier, en essayant de menacer son apprenti. Cela  doit servir de leçon aux jeunes apprentis- chauffeurs qui s’adonnent aux mêmes pratiques.

    Patrice Diarra

    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.