Banankabougou : Un homme retrouvé mort dans une maison inachevée

    2

    Un homme a été retrouvé mort le dimanche 11 mars dans une maison inachevée près de la nouvelle Cour suprême de Bamako. Son corps portait des traces de couteau. La police du 13e arrondissement a  ouvert une enquête pour homicide. Il y a des suspects selon un témoin.

    Agé d’une trentaine d’années, le corps de l’homme répondant au nom de Mamadou Samaké alias Gladia,  a été découvert dimanche vers 18 h.

    Selon l’ami  de la victime, témoin oculaire Ibrahim Niaré, une bagarre avait éclaté entre Mamadou Samaké et Petit Lion dans la nuit de  vendredi  2 mars quand Petit Lion et ses hommes étaient venus jeter des gaz à lacrymogène. M. Samaké dans son rôle de surveillance a empêché Petit Lion d’entrer dans sa boite. Mécontentant Petit Lion s’en est pris à Samaké qu’il a terrassé.

    Quelques jours après, Petit Lion a envoyé un certain Moriba et un policier de la Brigade d’intervention spéciale (BSI), connu de tout le monde à Banankabougou et quelques gros bras pour des représailles. Dans la nuit de dimanche vers 5 h du matin Petit Lion, accompagné par le policier et d’autres personnes armés sont  allés agresser Ibrahim Niaré et son ami Mamadou Samaké. Mamadou S. a tenté de se sauver, mais il a été poignardé.

    Informé la police du 13e arrondissement s’est transportée sur les lieux pour constater les faits. Et c’est dans une maison non inachevée que les policiers ont trouvé le corps sans vie.

    Le mercredi 14 mars, des gros bras du Mali étaient au Tribunal de la Commune VI pour porter plainte contre X pour le meurtre de leur collègue.

    Adama Diabaté

    (Stagiaire)

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    2 COMMENTAIRES

    1. il serait intéressant de recruter tous ces gros bras sur Kidal , ils auront l’occasion de mettre en exergue leur talent .

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here