Braquage à la caisse Money Gram de Tomikorobougou (suite) Environ 4 millions de FCFA disparus

    2
    1

    Comme relaté dans notre parution du jeudi 9 février, la caisse Money Gram de Tomikorobougou, managée par Abdoul Aziz Maïga, nouvellement installé dans le cadre de l’insertion de jeunes diplômés, a reçu la visite de «braqueurs» dans la matinée du mercredi 1er février. La perte financière s’élève à la bagatelle d’environ 4 millions de nos francs.
    Pour rappel, dans la matinée du 1er février, Laya Soumaïla Diakité s’était présenté au guichet, pour demander au gérant la contre valeur de la somme de 500 dollars canadiens en franc CFA. Abdoul Aziz a fait le calcul sur son ordinateur et lui a communiqué le montant. A peine Laya tourna-t-il le dos qu’une bagarre se déclara devant la porte de la caisse. Etrangement, les deux protagonistes viendront tomber sur le caissier.  Et ce fut là le début d’un braquage savamment orchestré.
    Environ 4 millions seront enlevés de la caisse et c’est dans le sac en bandoulière de Laya que le braqueur va mettre la somme volée. Le jeune caissier fit venir la police. Parallèlement, Laya fit appel à un inspecteur de sa connaissance. Et c’est ce dernier qui conduisit Abdoul Aziz et Laya au poste. Coup de théâtre, seul le caissier sera gardé jusqu’au lendemain matin.
    Dans la journée du vendredi 10 février, le jeune caissier fut présenté devant le Procureur de la République du Tribunal de la Commune III, après qu’il ait refusé de signer le procès-verbal de la police, puisque ses déclarations avaient été falsifiées, selon lui.
    Après avoir entendu Aziz et Laya Soumaïla Diakité, le Procureur ordonna la mise en garde à vue de Laya pour complicité du braquage, en attendant qu’un juge d’instruction soit désigné. Mais on ne sait pas trop pourquoi ce dernier a, une fois de plus, été élargi au niveau de la police.  (Affaire à suivre)
    Pierre Fo’o Medjo

    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
    Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
    princek<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 36</span>
    Membre
    princek 36
    4 années 7 mois plus tôt

    C’est contre des choses comme ça aussi que la population doit se revolter. Certains de nos policiers, gendarmes aussi et soldats…sont les pires ennemis du Mali. Ils volent, abusent de la tenue, j’ai été temoins de scenes qui font pleurer: viols de filles de menage prises en raffle, complicité de vol…Ces choses feront objet de catastrophes un jour si nos etats continuent dans le laxisme.

    aou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 118</span>
    Membre
    aou 118
    4 années 7 mois plus tôt

    L’inspecteur doit etre mis aux arrets pour complicite de braquage. La population doit aider le pauvre caissier, s’il est etabli qu’il n’est pas membre du gang. Oui cela aussi est possible !

    wpDiscuz