Commissariat du 1er arrondissement : Des faussaires de tickets PMU-Mali arrêtés !

    0

    Les éléments du Commissaire Principal Abdoulaye Coulibaly en charge du 1er arrondissement ont démantelé un réseau dirigé par FK. Il s’agit d’un réseau de vente de faux tickets portant le logo PMU-Mali dans le district de Bamako. La bande s’adonnait  à la confection et à la vente de faux tickets avec des combinaisons erronées au nom de la Direction de la dite société. Le produit était vendu aux parieurs au prix de cinq mille (5000) FCFA.

    Sur la base de renseignements, les éléments de la  Brigade de recherche  du 1er arrondissement sous la direction de l’inspecteur Robert  ont  procédé le 04 Mai 2016 à 08 heures à l’interpellation d’un individu pour faux et usage de faux .Il s’agit du nommé FK âgé de 39 ans employé de commerce, domicilié à Faladiè. L’intéressé a été trouvé en possession de cinq (05) faux ticket avec la mention «vente interdite à toute personne étrangère». Le produit était cédé au prix de cinq mille (5000) FCFA. Ils faisaient croire aux acheteurs que c’est la  combinaison gagnante composée s par la Direction du PMU-Mali.

    Interrogé   sommairement, le nommé FK a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il a en outre dénoncé comme coauteur un certain A.D âgé de 35 ans, Informaticien, domicilié à Lafiabougou. Le même jour, les limiers du Commissaire principal Abdoulaye Coulibaly ont mis le grappin sur ce dernier lequel aussi reconnu sa participation dans la confection de ces faux tickets. Une perquisition effectuée dans son kiosque au Centre commercial a permis de saisir les appareils servant  à confectionner les faux tickets. Il s’agit d’un ordinateur, un serveur HP, une imprimante HP Laser Jet P2015 et un scanner HP Deskjet 1510 en couleur.

    Il est à signaler que ces individus s’enrichissent sur le dos du PMU-Mali  qui voit son image ternie par des pratiques malsaines. Pour mettre fin à ce fléau, le Commissaire Principal Abdoulaye Coulibaly exhorte les parieurs à ne plus se procurer de ces faux tickets et de collaborer davantage par des dénonciations de faits dont ils ont connaissance visant à démasquer les faussaires.

    Coulou

    PARTAGER