Commissariat de police de Kati Un jeune faux-monnayeurs arrêté à Kati

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Les éléments du commissaire divisionnaire Badra dit Tiantio Diarra de Kati ne se contentent pas seulement de traquer des malfrats. Ils font aussi des investigations par rapport aux personnes qui trompent notre vigilance. C’est le cas de ce jeune d’environ une trentaine d’années, Moussa Konaté, qui a été retrouvé avec des liasses du nouveau billet de 500 F CFA en sa possession. Il a été mis hors d’état de nuire dans la nuit du vendredi 4 janvier par les éléments de la police judiciaire, sous la houlette du commissaire Niagalé Sissoko. L’enquête était pilotée par l’inspecteur principal de classe exceptionnelle Chéïbou Traoré.

Moussa Konaté

Originaire de Koulikoro, le jeune faussaire Moussa Konaté, a choisi comme résidence la ville garnison de Kati, en exerçant la profession d’apprenti conducteur de remorque.

Il se promenait avec de faux billets dont il se servait pour tromper la vigilance des honnêtes gens et faire des achats, jusqu’à ce jour 4 janvier. Il s’était rendu dans un bar  de Kati pour se procurer, avec un billet de 10.000Fcfa, une bouteille de petite bière, deux sachets de liqueur Djin et un litre de vin, pour un total de 1500F. Le barman lui a remis les 8500F restants. Quelques instants plus tard, il est revenu cette fois-ci avec un billet de 5000F pour une consommation de 1000F.  C’est en ce moment que le barman s’est rendu compte de la fausseté du billet et même du premier qu’il vérifia immédiatement. Informé, le promoteur de l’endroit a tout simplement décidé d’impliquer la police, qui ne tarda pas à se pointer sur les lieux. Après une fouille à son domicile, l’inspecteur Chéïbou et ses hommes ont trouvé sur les lieux, la somme de 47.000Fcfa, soit 2 coupures de 10.000, 5 coupures de 5000 et 4 coupures du nouveau billet de 500Fcfa, mis en circulation, le 30 novembre dernier. Toute chose qui a  surpris les limiers du commissariat de Kati. A la suite un interrogatoire bien serré, il a révélé  que c’est son patron, en la personne d’Abdoulaye Guindo, chauffeur de la remorque (dont il serait l’apprenti), qui logerait à Sénou qui lui file les faux billets pour les utiliser aux fins d’avoir de vrais billets en remplacement.

Selon l’analyse des hommes de la PJ, ce jeune faussaire serait tout simplement un élément d’un réseau de faussaires et de blanchisseur d’argent, qu’ils cherchent à démanteler. Pour ce faire, le commissaire  divisionnaire Tiantio sollicite la coopération de tous pour les aider à mettre la main sur eux. Quant à l’histoire de son patron, il  continue de faire tourner en rond les policiers.

Fatoumata Mah Thiam KONE

 
SOURCE:  du   18 jan 2013.    

Une Réaction à » Commissariat de police de Kati Un jeune faux-monnayeurs arrêté à Kati

  1. 1FILSDUMALIBA

    Donnez un Kalache a tous ces bandits et envoyez les tous au front y compris ceux qui dorment a la prison centrale de Bamako. Ils n’ont pas le choix de servir le pays au lieu de le detruire. Les survivants seront gracies peut etre par le president par interim DT.
    Je pense que c’est une bonne idee!!!