Coup de maitre du 13ème arrondissement : Ely Dicko, le meurtrier du policier Boubacar Camara, abattu hier matin

    26

    Le nom de Ely Dicko figure dans pratiquement tous les Commissariats de police et brigades de gendarmerie du pays. Et pour cause, cet homme dont personne ne connait ni l’âge ni la provenance, encore moins le logement, est un criminel de grosse facture n’hésitant pas à ouvrir le feu sur quiconque tenterait de se mettre en travers de son chemin. L’an passé, lors d’un braquage, Ely Dicko a ouvert le feu sur le sergent-chef de police Boubacar Camara qui a succombé à ses blessures. Hier à l’aube, il est tombé face à  des éléments de la Brigade de recherches (BR) du 13ème Arrondissement, plus déterminés et plus tenaces que lui.

     

    Ely DickoL’arrestation du criminel Ely Dicko était une question d’honneur pour toutes les forces de sécurité en général et la police en particulier. En effet, Ely s’est attiré les foudres de tous les porteurs d’uniforme quand il a froidement abattu le sergent-chef de police Boubacar Camara le 7 Août 2012 lors d’un braquage. Depuis, comme hanté par Satan, il narguait les policiers et réussissait à déjouer toutes les tentatives d’arrestation de ces derniers. C’est ainsi que le Commissaire divisionnaire Ntogou Niaré, en charge du 13ème arrondissement, a instruit à l’Inspecteur principal Seydou Sanogo dit Paparé et ses limiers de mettre le grappin sur le criminel. Malgré leur puissant réseau d’informateurs, ils sont restés sans nouvelle de Ely Dicko jusqu’à la nuit de dimanche à lundi à l’aube lorsque ce dernier et sa bande (six éléments) dont il est le chef s’apprêtaient à cambrioler un dépôt de boisson à Banankabougou. A la vue du pik-up de la police, ses complices ont pris la fuite tandis que Ely ouvrait frontalement le feu sur le véhicule de patrouille de la police qui était appuyée par la Brigade spéciale d’intervention (BSI) et la Brigade anti criminalité (BAC). Il était armé de deux pistolets : une Beretta (le même pistolet utilisé par les policiers) et un pistolet automatique de calibre 7.65 de fabrication tchèque avec 20 balles. Dans sa fuite, il a dégainé cinq fois  contre les policiers qui le pourchassaient avec détermination, en escaladant les murs après lui. Coincé de toutes parts et blessé lors des échanges de tirs, Ely Dicko tenta lâchement de se cacher sous une voiture garée dans une concession. Il fut interpellé et conduit à l’Hôpital du Mali vers 4H du matin. Au bout d’une heure, celui qui était devenu le bourreau de toute la police malienne succomba à ses blessures. Son corps a été déposé à la morgue de l’Hôpital du Mali en attendant que ses parents, s’ils en ont le courage, viennent le récupérer. Avec la neutralisation de Ely Dicko, l’un des plus grands criminels de la pègre bamakoise, c’est toute la hiérarchie policière qui est fière des éléments du Commissaire divisionnaire Ntogou Niaré.

     

     

    Il s’agit de l’inspecteur principal et chef BR Seydou Sanogo dit Paparé, des inspecteurs Moïse Baya et Boubacar Sissoko, de l’adjudant-chef Modibo Traoré, du sergent-chef Sékou Coulibaly et du sergent Saoudatou Dembélé.

     

     

    Pour rappel, le 7 Août 2012, Ely Dicko tuait froidement le sergent-chef de police Boubacar Camara, élément de la Compagnie de la circulation routière alors que ce dernier tentait de secourir un boutiquier qui se faisait braquer à Quinzambougou.

    Cléophas TYENOU

    PARTAGER

    26 COMMENTAIRES

    1. Là c’est très bien. Que Dieu vous protège mes chers policiers. C’est la seule manière de limiter le banditisme dans notre pays. Il faut vraiment des actes comme ça pour les faire peur, les inquiéter et qu’ils sachent que devant eux, il y’en a des policiers des policiers qui sont prêts à tout, qui sont plus engagés.
      J’espère qu’avec bientôt le nouveau Président qui sera élu, nous verrons les conditions de travail de nos braves policiers s’améliorées.

    2. Mais ces complices sont toujours en fuite,il faudra pas les lâcher d’une semelle.Pour l’instant,bravo,c’est un joli coup de filet.Nous vous encourageons,continuer comme ca afin que nos cités puissent être sécurisées.

    3. Un criminel est un criminel et un poto est un poto ça fait 10 ans qu’on ne c pas vus frangin et on ne se verra peut être plus Dort en paix frère dans le monde du crime la vie est courte

    4. Il faut vraiment féliciter le compol NIARE et ses elmts et il mérite des encouragements. Encor merci 1000 fois

    5. Il faut vraiment féliciter le compol NIARE et ses elmts et il mérite des encouragement. Encor merci 1000 fois

    6. merci mille fois voilla vrai office de police du mali il faut bien ecuper les policiers du mali comme soldat.ne vous eequette pas on va arrive si dieux le veux

    7. MERCI à CES BRAVES POLICIERS QUI ONT PRIS UN GRAND RISQUE POUR ANEANTIR CE GRAND BANDIT.QU’ALLAH VOUS RECOMPENSE ET TOUT CEUX QUI ONT PERDU LEUR VIE EN SAUVANT CELLE DES AUTRES SOIENT ADMIS AU PARADIS.AMIINA ! 🙄

    8. moi je suis contre cette tuerie par ce que un jour les policier risque de tué un innocent pour rien or que il ya la justice pour ses criminelle arreté le il s’explique et la loi va être appliqué qu’est qui prouve que c’est lui qui tué le sergent-chef de police Boubacar Camara le 7 Août 2012 rien et si c’est eux même?????

    9. Tant mieux, le retour de la peine capitale serait tres bien appreciee au Mali actuellement pour tous et toutes, avec une execution rapide apres la pronnonciation de la sentence. 😉 .

    10. IL A BIEN MERITE CETTE FIN. SI CELA POUVAIT ARRIVER A TOUS LES AUTRES VOLEURS, PILLEURS ET MALFAITEURS AU MALI, ON AURA PEUT ETRE LA PAIX. QUEL CANCRE?????

    11. vini c,est tres bien compris mon frere tu vois dans l,eau ,parce sur combien d voleur a mai arme un il on tue un seul le jounaliste saute sur sa comme si s,etait une grande nouvel ,ç

      • Les criminels à col blanc ne tuent pas les policiers, ils les graissent plutôt les pâtes afin continuer à piller l’état en toute impunité. La majeur partie des policiers sont des criminels à col blancs 😆

    12. N’oublie pas que les forces de l’ordre sont là pour les citoyens. quelques soit le temps les bandits armées comme Ely et les autres seront démasqué. Il y a des UNITÉS SPÉCIALE pour ces genres situations alors laisse ces personnes travaillé comme ils le souhaitent.
      NB: aidez les à arrêter les criminelles.

    13. Il a fallu près d’une année aux policiers pour mettre la main sur un criminel qui après avoir assassiné un policier se pavanait tranquille à Bamako? J’espère qu’ils feront mieux pour le policier abattu à son domicile !:cry:

    14. dommage pour ce pays.il fallait que Ely tue des policiers pour qu’ils soit éliminer.si non Ely allait passer tous son temps a tué les paisibles citoyens a cause de leur bien sans une enquête.
      les braqueurs épargner les policiers et tuer les autres si non la consigne de la police est claire.

    Comments are closed.