Crime crapuleux à Zantiébougou :Une Femme violée et assassinée

    6
    10

    Le 1er  janvier 2012, Mme Koné Kadiatou Koné a été assassinée à coups de machette par une personne mal intentionnée sur  le tronçon Toumou et à Tonfa, deux villages de la commune de Zantiébougou, Cercle de Bougouni.

    Incroyable mais vrai ! D’après les informations données par le mari de Kadiatou, ce dimanche 1er janvier 2012, jour de foire du village de Toumou, sa femme a demandé son vélo afin qu’elle rende visite à un de ses oncles malades à Tonfa. C’est ainsi que la dame s’est rendue chez ses parents, accompli sa mission et prit la route du retour le petit soir. Par ailleurs, un homme du village de Tonfa appelé, Fanhko, 33 ans environ, père de deux enfants, a été témoin d’une partie de l’histoire.

    Selon lui, lorsqu’il était en train de mettre ses charbons dans des sacs en brousse, il a entendu des voix qui ressemblent à une discussion. Il s’est approché un peu en cachette pour en savoir plus. Et il a trouvé un homme de taille grande, masqué d’un turban noir, ayant pris une femme par ses mains  ne s’entendant pas sur un sujet. Fanhko, a affirmé que tout ce qu’il a entendu dans la conversation est qu’en un moment la femme disait : «  Nous ne sommes pas tous des habitants de Toumou ? » Voyant la tension de la conversation, Fanhko, muni de son fusil, a pris la fuite pour informer les gens au village de Tonfa. A cet effet, il retourna avec un oncle, Moussa Mariko sur le lieu du drame. A leur arrivée, ils ont trouvé la femme assassinée et le bourreau disparu. Ni Fanhko ni son oncle ne connaissait la femme.  Avant de retourner au village, ils ont rencontré un forain motorisé venu de Falaba, le village du mari de la défunte qui dira que Kadiatou lui avait même donné des céréales à apporter à Falaba.

    Le corps étant identifié, Fanhko et ce forain sont allés informer les parents de la dame à Toumou, puis la famille conjugale à Falaba.

    La mairie et la brigade de la gendarmerie de Koumantou furent alors saisies de l’affaire. Celles-ci se sont transportées sur les lieux pour faire le constat et mettre la défunte à la disposition des siens. Il a été constaté que Kadiatou a été assassinée avec une machette, dont les traces étaient visibles sur les deux côtés et au milieu de la tête.  De même, les blessures de la machette étaient sur les deux bras, signe que les gens sur place ont conclu que lorsque la femme a essayé de déjouer les coups tombés sur la tête avec les bras. Les chaussures de la femme sont trouvées à quelques mètres de son corps et entre ces deux endroits, la terre remuée donne  l’impression que la femme a été violée avant d’être assassinée, selon les propos de certaines sources.

    Après le constat, les parents de Kadiatou, sa famille maritale et les habitants de Tonfa, l’ont inhumée à Tonfa.

    Par la suite, une enquête a été ouverte et Fanhanko qui est témoin de l’histoire a été appréhendé le jeudi 5 janvier 2012 et enfermé à la maison d’arrêt de Bougouni depuis ce jour.

    A la question de savoir pourquoi Fanhanko n’a pas secouru Kadiatou alors qu’elle était en danger, le monsieur en question dit qu’il savait que les deux personnes étaient dans une situation conflictuelle, mais qu’il ne savait pas que l’affaire prendra fin par une mort de personne. Fanhko a ajouté qu’il a eu peur de s’approcher parque celui qui est capable d’agresser une femme en brousse dans ces conditions peut aussi l’agresser. Donc, n’étant pas capable d’ouvrir le feu sur l’agresseur, il a tout simplement voulu faire recours à d’autres personnes.

    A présent, Fanhko est toujours détenu et l’enquête se poursuit.

    A suivre !

     

     

    La rédaction

     

     


    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
    Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
    tonioboua<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 7</span>
    Membre
    tonioboua 7
    4 années 7 mois plus tôt

    le témoin il est un poltron o lieu de la sauver mais il fuir quel lâcheté ce monsieur fanhko

    Zeusba<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2</span>
    Membre
    Zeusba 2
    4 années 7 mois plus tôt

    Fanhko n’a pas porte secours a cette femme en danger! Arme de fusil?Il est un Lache ou coupable de se horrible crime.Ou allons nous?Un porteur de Fusil fuyant pour porteur de Machette?Avec cette Fourberie que l’attaquant portait un TURBANT-NOIR?Sous attendu?
    FANHKO est coupable pour non assistance a personne en danger.

    sambou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1039</span>
    Membre
    sambou 1039
    4 années 7 mois plus tôt

    Paix à l’âme de la defunte!C’est vraiment dommage pour le témoin qui est toujours en prison! 🙁

    Zeusba<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2</span>
    Membre
    Zeusba 2
    4 années 7 mois plus tôt

    Le Soit-disant temoin est probablement Le Coupable.

    funkystar<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 69</span>
    Membre
    funkystar 69
    4 années 7 mois plus tôt

    il est coupable pour non assistance de personne en danger!

    blociss<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 11</span>
    Membre
    blociss 11
    4 années 7 mois plus tôt

    comment un être peut se comporter de la sorte

    wpDiscuz