Découverte macabre sur la route de Kati : Le corps d’une jeune fille retrouvé sans vie

    0

    C’est dans la journée du vendredi dernier que le corps d’une jeune fille, la trentaine révolue,  a été découvert sur une colline non loin  du  centre émetteur de l’ORTM à cheval entre Kati et Bamako. La jeune fille, dont la mort remonte de trois à quatre jours, n’avait pas encore été identifiée lors de notre passage. Un avis a même été lancé pour retrouver d’éventuels proches de la défunte.  A défaut d’une quelconque manifestation dans ce sens, sa dépouille sera remise à la voirie. En tout cas, c’est l’information que nous ont donnée les policiers retrouvés sur les lieux.

    C’est le vendredi dernier, qu’un gardien, logé non loin des lieux, est tombé sur le corps de la jeune fille en état de putréfaction avancée.  Au même moment, il a aussitôt alerté la direction générale de la police qui, à son tour, informera le commissariat de police de Kati territorialement compétent en la matière. C’est avec un médecin légiste que les éléments de Kati se sont rendus sur les lieux en vue de déterminer les circonstances du décès de la jeune fille.

    Mais en raison de la décomposition du corps aucun indice n’a pu être découvert sur les circonstances de cette mort. En tout cas, ce qu’il faut retenir, c’est que c’est une jeune dame mesurant 1m75

    Cependant, au regard des conditions dans lesquelles  ce corps a été découvert, deux enseignements se dégagent.

    Premièrement, il se pourrait que ce soit un crime passionnel opposant la victime à son compagnon qui, tout simplement, lui a tendu un piège dans lequel elle est tombée.

    Secundo, il pourrait s’agir d’un crime sacrificiel, la victime ne portait plus de cheveux sur la tête, ceux – ci ayant été arrachés.

    La découverte de ce corps sans vie entre Bamako et Kati témoigne à juste titre de la recrudescence du banditisme dans notre capitale.

                Mohamed PAITO

    Stagiaire

     

     

    PARTAGER