Discrimination au sein de la société COGEB : Les chauffeurs maliens voudraient recrutés au même titre que les burkinabés

    6

    Le syndicat des conducteurs routiers a demandé la réinsertion des chauffeurs maliens au sein de la société burkinabé COGEB sise à l’ACI Hamdallaye, dont les responsables récusent tout recrutement des chauffeurs maliens.

     

     

    fp-truckingC’est donc une situation difficile que vivent les transporteurs routiers maliens suite au refus des responsables de la société burkinabé Cogeb de les recruter au sein de leur entreprise. Pourtant, cette société exerce sur le territoire malien. Ce qui est tout à fait contraire à l’éthique de la création d’une société sur un territoire qui n’est pas le sien.

    C’est après plusieurs tentatives pour obtenir du travail sans succès que la fédération nationale des syndicats des conducteurs routiers décidé a d’approcher le quotidien L’Indépendant. Cela afin que les autorités compétentes puissent prendre des mesures idoines les chauffeurs maliens soient embauchés au sein de la Cogeb.

    Ainsi, le chef contrôleur du syndicat, Labasse Thierro a affirmé  qu’à la suite des protestations, la société a organisé un test  au cours duquel deux maliens ont été sélectionnés sur les douze qui ont passé le concours. Pourtant, la société avait promis de faire un autre test, hier mercredi  juillet, ce qui n’était apparemment qu’un moyen de se débarrasser d’eux. Selon M. Thierro,  les chauffeurs maliens sont régulièrement confrontés à de telle discrimination de la part des sociétés étrangères agréées au Mali.

    Pour Aboubacar Dembélé, chauffeur mécanicien à Hamdallaye beaucoup de chauffeurs conducteurs routiers souffrent de cette situation.

    Oumar BARRY

    PARTAGER

    6 COMMENTAIRES

    1. CherS frereS malienS ,arretons nous de critiquer d’autre nación.je suis malien, mais a leur ou nous Sommes je suis pas fiere de cette nationnalité.La societé COGEB a plainemant raison de ne pas recruter un chaufeur malien ,si j’etais a leur place je n’alais pas creè cette societé au malien a forte raison d’embocher un malien.Au lieu de critiquer regardons nous dans le miroir pour voir nos defaux.
      Un chauffeur malien est bon s’il est au chaumage.
      Du courrage Monsieur le directeur de la societé COGEB.

    2. Arrêtez d’écrire les balourdises. Il existe des lois de la CEDEAO dans ce domaine, que ceux qui se sentent lésés cherchent un avocat et déposent plainte contre la société.
      Quand a l’amour pour les Burkinabés, mes meilleurs amis de la terre sont des Burkinabés et pourtant je suis Malien de souche et en une dizaine de séjour dans le Pays Mossi je n’ai eu que de l’amour. Vous voyez il existe des millions d’exemples comme cela.
      Que nos amis du Burkina n’écoutent pas les propos malencontreux.

      • Je réside au Burkina. le burkinabé n’a que de la haine Anvers les maliens et malienne . Le président Blaise n’a pas hésiter à anvoyer des supporters burkinabé supporter les éléphants ivoirien contre le les aigle du Mali au ghana. 👿

    3. Nous les maliens on a un grand défaut dont on est pas conscient.Moi je suis malienne j’ai vécu au Burkina pendant plus de 8 ans.je sais que le burkinabé est raciste,il n’aime pas les maliens.Arrivé au Mali j’ai crée ma petite entreprise.J’ai trop de problème avec mes employés maliens (malhonnêteté
      ,paresse….). En bref on aime trop la facilité.Je n’aime pas les Burkinabés.Peut être que COGEB à ses raisons de rejeter les candidats maliens.Nous les maliens on a trop de choses à apprendre.

      • mr yagare, si t’aime pas les burkinabes, c’est ton droit de ne pas les aime. mais sache que tu ne peu pas degrader les relation qui existent entre les burkinabes et les maliens. le mali et le burkina sont telement lier par l’histoire, et que ce ne pas des ingrats comme toi qui va les degrader. c’est parce que t’es raciste, que t’es tombe sur des raciste comme toi. et comme t’es raciste de nature, sache que partout dans le monde que tu irras, tu trouveras en face de toi des racistes. parcequ’on dit que qui seme le vent recolte la tempete.

      • Rien d’étonnant à ce que vous ayez des problèmes avec votre société! Vous n’aimez pas les burkinabè et vous n’aimez pas vos compatriotes.
        En réalité, vous n’aimez personne et vous voulez réussir! Le problème est en vous-même.

    Comments are closed.