Fait Divers : Du statut d’assassin au statut de victime

    1

    Si la foi musulmane nous enseigne que le destin est antérieur à l’existence même de la personne humaine, cependant le courage et la détermination de certains laissent croire que l’audace est l’effet déclencheur du destin, comme l’a illustré un de nos proverbes courants « aide-toi, le ciel t’aidera ».

    Pour mieux comprendre la quintessence de l’audace humaine nous invitons à suivre les faits de ce récit qui relatent l’histoire de deux femmes mariées au sein d’une même famille à des frères différents.

    L’une s’identifie par AC mariée au fils ainé et l’autre par ST aussi mariée à un autre frère. Cette histoire est une réalité qui s’est passée à Bamako en effet à cause de l’atroce douleur qu’elle a causée, nous préférons garder l’anonymat sur les renseignements de ladite famille.

    D’après de sources concordantes les deux femmes ont une relation très complexe ; des années durant elles se rendent la vie difficile sans aucune raison valable.

    Les mésententes entre AC et ST ont commencé depuis le vivant de leur belle mère qui avait une présence pour ST, car AC qui est la plus âgée des épouses n’a pas eu d’enfant. Malgré sa gentillesse, elle n’a pas réussi à se faire une place auprès de sa belle-mère.

    La belle-mère est décédée mais la situation est restée tout de même intacte entre les deux protagonistes. Malgré le jeune âge de ST par rapport à AC, elle était la plus hautaine car c’est elle qui provoquait des disputes à chaque fois. Lors des disputes ST ne manquait pas de répéter que de gré ou force, AC arrêtera de s’en prendre à elle.

    Alors le jour ou le destin a joué le tour à ST, les deux venaient juste d’avoir une dispute très violente au cours de laquelle ST a repris son refrain en disant qu’elle avait prévenu AC de ne pas s’en prendre à elle, et qu’aujourd’hui, elle mettra un terme à tout.

    Ainsi, quelques heures plus tard, elle a amené un sachet contenant des produits traditionnels. Elle les a mis dans une marmite pour bouillir. Selon nos sources elle est restée auprès de ses produits en cuisson sans se déplacer même une fraction de seconde jusqu’au crépuscule. La nuit tombée, elle est rentrée dans sa chambre avec sa marmite de produis. Le lendemain aux environs de 4 heures du matin, elle est ressortie avec.

    Il se trouve que c’était aussi le tour de cuisine de sa rivale AC, pour qui connait la réalité dans nos grandes familles, les femmes se lèvent tôt pour préparer le petit déjeuner donc pour cause les deux dames se sont retrouvées dans la cour à cette heure-là.

    Pendant que AC commence à préparer, ST l’a rejoint dans la cuisine pour assoir ses potions sur le feu. Au bout d’un moment ST a commis l’erreur qui lui a été fatale en s’éloignant de ses produits au cri de pleur de son fils de 4 mois.

    A l’instant où elle est partie auprès de son enfant, sans aucune idée de quoi il peut s’agir, AC a versé le liquide se trouvant sous le produit dans son seau en mettant de l’eau chaude à la place et est partie se laver avec.

    N’ayant pas su que AC a pris son médicament ST est partie se laver à son tour pensant que c’est le même qu’elle suivait depuis hier.

    Ironie de l’histoire, au lever du soleil ST souffrait d’une terrible migraine, qui jouait sur ses yeux. Aux alentours de midi elle a perdu l’usage de ses yeux à cause de la douleur et vers 15 heures le mal a eu raison d’elle. Elle a succombé, laissant derrière elle un garçon de 4 mois et deux filles dont la plus âgée a 5 ans.

    Suite à cette brusque et soudaine mort de ST, les rumeurs ont couru les rues. En effet, pour les adeptes de la notion de destin, la volonté de Dieu ne s’explique pas ; il en a voulu ainsi.  Cependant, aux vues de tout ce qui précède d’autres résument que le mal retourne toujours à celui qui le fait.

    Alors l’intrigante question qui se pose est de savoir comment a-t-il été découvert que le produit de ST avait un effet meurtrier et pourquoi ST a confié qu’elle s’est lavée avec le produit de sa rivale ?

    A suivre.

    K. Diabaté (maliweb.net)

    PARTAGER

    1 commentaire

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here