Duplication d’assurance vie à la Sonavie : L’Ambassade de France a-t-elle baissé la garde?

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Dans notre parution n°117 du jeudi 06 décembre 2012, nous avions évoqué les magouilles qui se font à la Sonavie. Celle-ci serait impliquée, après des cas précédents il y a deux ans, dans un autre réseau de passeurs à destination de Paris. Selon notre source, la pratique consiste à dupliquer l’assurance vie, exigée comme préalable, par l’ambassade de France à Bamako pour la délivrance de visa. Lire notre dossier.

À signaler tout d’abord que cette duplication d’assurance vie qui consiste à offrir un même document à plusieurs personnes souhaitant obtenir un visa d’entrée en France se fait dans presque toutes les agences du Mali. Cette police, convient-il de préciser au passage, permet de couvrir tous les risques notamment le frais aérien de rapatriement du corps en cas du décès de la personne assurée. Cependant, selon notre source, c’est la Sonavie qui se fait parler d’elle ces dernières années en la matière.

Le cerveau de cette affaire serait Mme Z Maïga qui aurait son complice au niveau de l’aéroport international de Sénou du nom de Dao. Le rôle de celui-ci consiste-t-il à faciliter l’accès à l’avion des candidats au départ pour la France? Est-il de mèche avec les autorités aéroportuaires pour l’embarcation des passagers dont les documents sont tripatouillés? Ces questions restent posées.

En tout cas, la plus grande vigilance doit être de mise du côté de l’ambassade de France à Bamako. Ce qui lui permettra de mettre la main sur les falsificateurs de documents de voyage et de démanteler un vaste réseau de passeurs à destination d’Europe en général et de France en particulier. Les compagnies aériennes doivent également faire preuve d’extrême prudence surtout en cette période où les menaces terroristes planent sur la France à cause de son intervention militaire au nord du Mali.

À rappeler que la Sonavie est déjà soupçonnée d’être en combine avec les responsables syndicaux et financiers de certaines structures pour la souscription des personnels de ceux-ci à la couverture assurance et autres prestations. En contrepartie, cette entreprise verserait un pourcentage et autres avantages à ses complices. Cette pratique saine ou mal saine, fustige un haut responsable, entraîne un manque à gagner à nos structures et constituerait une escroquerie des travailleurs assurés bon gré ou mal gré au niveau de la Sonavie. Les enquêtes seraient en cours. Enfin, avec qui le directeur général de la Sonavie se retranche-t-il dans son bureau?

À suivre…

Issa Santara

SOURCE:  du   1 fév 2013.    

2 Réactions à Duplication d’assurance vie à la Sonavie : L’Ambassade de France a-t-elle baissé la garde?

  1. dabara

    Santara, SONAVIE t’aurait refusé cette attestation d’assurance que tu decris frauduleuse??? Les gens se cherchent por aller travailler ailleurs et venir investir au Mali et prendre leur famille en charge. De quelle manque à gagner parles tu??? Celle que le DG t’aurait refusée???? Vas voir ailleurs

  2. Pouskiva

    De quoi je me mêle?