Enfin, Aly Togola dit Jakarta et Fakoro Diarra dans les griffes de la police: Un exploit hautement salué par les populations de Sikasso

    0
    C’est à sa septième opération que Aly Togola dit Jakarta a été pris par la police de Sikasso. Il avait déjà à son actif trois cas de vol de motos et était vivement recherché par ses victimes qui n’étaient autres que les habitants de Hamdallaye à Sikasso. Car, de son retour de la Côte d’Ivoire, il est venu vivre chez ses parents, ressortissants de Massigui. C’est ainsi qu’il s’est lié d’amitié avec les jeunes du quartier. Mais ce que ces derniers qui finirent par être ses premières victimes, ne savaient pas, c’est que, Aly était un braqueur. Les premières Jakarta que le malfrat est venu vendre à Bamako étaient des motos qu’il avait prêté chez ses amis, parmi lesquelles Aminata Cissé.
    Fort de la confiance qu’il bénéficiait auprès des jeunes du quartier, il est venu prêter la mobylette de cette dernière avant de disparaître de la circulation. Une semaine après, Un chauffeur a appris à la victime qu’il avait vu le malfrat à Korogo. Mais trois semaines plus tard, c’était avec grande satisfaction que les Sikassois l’on vu sur l’écran de la télévision national, pris entre les griffes de la police. Cette fois, Aly Togola avait braqué un porteur d’uniforme. Ce vol, le septième selon la police lui fut fatal. Il fut traqué et pris ensemble avec son complice Fakoro Diarra, au grand bonheur des Sikassois.
    MAMADOU CISSE
    Enseignant à la retraite Hamdallaye Sikasso

    PARTAGER