Etats-Unis : des jumelles âgées de 97 ans meurent ensemble le même jour

    2
    Etats-Unis : des jumelles âgées de 97 ans meurent ensemble le même jour
    Martha Williams et Jean Haley sont décédées au domicile de cette dernière, au 21, Opechee Drive ,à Barrington. Google Street View

    Jean Haley et Martha Williams, deux sœurs jumelles, sont décédées toutes les deux ce week-end, dans l’Etat du Rhode Island.

    Jean Haley et Martha Williams sont nées le même jour il y a 97 ans. Inséparables, ces soeurs jumelles nonagénaires sont décédées ensemble ce week-end à Barrington, dans l’Etat du Rhode Island, racontent le Providence Journal et le Washington Post.
    Vendredi soir, Jean Haley et Martha Williams sont allées dîner en ville avec leur troisième soeur, âgée de 89 ans. Après le repas, cette dernière a a repris la route, sans attendre que les jumelles ne soient rentrées dans la maison de Jean Haley. Selon la police de Barrington, Martha Williams pourrait être tombée dans l’allée alors qu’elle reprenait sa voiture. Sa soeur jumelle aurait alors voulu appeler les secours et serait tombée à son tour en se prenant les pieds dans le tapis de son garage.

    Les jumelles pourraient être mortes d’hypothermie

    Jean Haley est restée à terre, avec la porte du garage grande ouverte et sa soeur toujours allongée dans l’allée. Elles se trouvaient à moins d’une dizaine de mètres l’une de l’autre. Le thermomètre affichait cette nuit-là environ 16°F, soit environ -9°C. D’après la police, les nonagénaires pourraient donc être mortes d’hypothermie.
    Ce n’est que le lendemain matin qu’un voisin a découvert Martha Williams, le visage contre le sol. Jean Haley était inanimée dans le garage. Les deux femmes ont été transportées à l’hôpital de Providence, mais leur décès a été rapidement prononcé. «Elle sont nées ensemble et sont mortes ensemble, a réagi John Haley, le fils de Jean Haley, pour le magazine Time. «C’est en quelque sorte réconfortant de savoir qu’elles étaient toujours l’une à côté de l’autre.»

     

    Par leparisien.fr

    PARTAGER

    2 COMMENTAIRES

    1. Dire que c’est cette vie que nous voulons reproduire chez nous.

      Voici une des conséquences de la solitude des vieilles personnes en Occident. Ce n’est que dans ces pays dits développés que trois sœurs de cet âge peuvent vivre ensemble et ne peuvent bénéficier de l’assistance d’aucun de leurs descendants. Au pays de CAPI, j’ai une fois assisté à une scène incroyable chez nous. Mon voisin qui avait la soixantaine a rencontré sa mère au portail qui avait envie de voir ses petits enfants, ce n’est pas qu’il ne l’a pas laisser entrer mais violence avec laquelle il l’a chassé rendait malade. Quand j’ai compris que la vieille qu’il insultait et chassait n’était que sa propre mère, je suis allé vers lui pour lui demander le pourquoi de son geste. À ma grande surprise, il me dit que c’est sa mère mais elle a 87 ans et elle ne veut pas mourir et que 3 ou 4 fois par an, elle vient leur déranger, lui et ses enfants pour dit-elle voir ses petits enfants, qu’il en a marre. C’est ce jour-là que j’ai compris pourquoi le Noir Américain est le plus maudit de la terre.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here