Fait divers : Il vend le pagne de sa femme pour de l’alcool

    4
    3

    Hamidou, un alcoolique d’une autre race et aussi un cleptomane. Il a vendu le pagne du 8 mars de sa femme pour consommer de l’alcool, accompagné de deux filles de la place.

    Hamidou est en compagnie de deux «mange mil» de Bamako autour de la bière, en cette soirée du dimanche 26 février 2012, quand sa femme débarque dans le bar armée d’un gros bâton. L’homme, comprenant très vite la fureur de son épouse, prend le large laissant sur place les deux filles qui lui tenaient compagnie. Ces dernières finissent par remettre l’argent des trois pagnes avant de se fondre dans la nature.
    Selon nos sources, le mari de la femme, un passionné de l’alcool et des fesses, avait perdu son emploi depuis quelques mois. Il a été chassé de son boulot parce ce qu’il arnaquait les filles, en leur faisant croire qu’il était l’employeur de l’entreprise où il travaillait. C’est ainsi qu’il a été surpris avec une fille dans le bureau de son employeur car il ne pensait nullement que son patron allait revenir au bureau.
    Malgré ce comportement peu gênant et la perte de son emploi, sa femme ne l’  abandonnera pas.  «Mes amies m’ont toujours dit de cesser de vivre avec cet homme qui ne m’apporte rien dans ma vie. Elles disent que je suis belle et c’est facile d’avoir un autre mari à Bamako», a-t-elle déclaré sous l’effet de la colère.
    Pourtant, elle fait de son mieux pour rendre son mari heureux à cause de sa situation. C’est de retour d’un mariage que l’une de ses collègues, par le biais du téléphone portable, l’informe qu’elle passera le soir prendre son pagne. Sur le champ, elle se lève pour emballer le tissu en attendant que cette dernière n’arrive. Surprise : le pagne a disparu. C’est alors que sa grande fille l’informe que c’est son père qui avait les trois tissus en main ce matin. Après une fouille minutieuse, elle se rend compte que les trois pagnes ont réellement disparu de la chambre.  Elle prend le portable d’une voisine pour joindre son mari. Dès que ce dernier décroche, sa femme comprend qu’il est dans un bar. Elle se met à chercher son homme de cabaret en cabaret. La recherche finit par payer: elle tombe finalement sur son mari en train de caresser, sans souci, une des déesses. Il n’y a pas à se poser des questions. Son bâton devra faire le reste.
    Pour l’instant, Madame Hamidou a ramassé ces bagages pour regagner la maison de son oncle, non loin du cimetière de Lafiabougou. En attendant que son homme change. Espérons-le !
    Destin GNIMADI    

    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
    Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
    prinso10<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 47</span>
    Membre
    prinso10 47
    4 années 6 mois plus tôt

    Ce sont des gens comme vous qui encouragent ces comportements indignes au mepris de la société. Ce Hamidou est un irresponsable, il n’a que ce qu’il merite. 😡

    CheickO<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 31</span>
    Membre
    CheickO 31
    4 années 6 mois plus tôt

    Et des gens comme toi sont un danger pour la societé,si non pour l’humanité elle memme. Personne n’a dit ici que la dame avait tort, On essaie juste de te dire qu’on ne réflechi pas avec son coeur, mais avec sa tete.
    Quoi qu’il arrive cet Hamidou est, et restera le pere des enfants de cette brave dame. Donc le linge sale se lave chez soit, et non dans un lieu puplique.

    antakamama<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 128</span>
    Membre
    antakamama 128
    4 années 6 mois plus tôt

    attends tjrs madame 😥 😥 😥 😥 😥

    CheickO<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 31</span>
    Membre
    CheickO 31
    4 années 6 mois plus tôt

    Le linge sale se lave a la maison je pense, et non dans un bar ou sur Maliweb…

    wpDiscuz