Formation du nouveau gouvernement : Le vieux Marabout à L’ACI BacoDjicoroni a gagné son pari.

    5

    En effet, dans notre parution de  la semaine derrière, nous avions relaté  à l’ACI Bacodjicoroni l’histoire  d’un vieux marabout qui a  fui  l’insécurité  au Centre du Mali. En effet depuis un an il  séjourne dans la cité des trois caïmans, il entend même ne plus quitter  car le maraboutage marche à plein régime.

    La délicate  mission à lui confier est la victoire de  l’ancien premier  Moussa Mara à la Présidence de la République du Mali. Ses affaires  ont  été multipliées par quatre, car nuitamment, des véhicules aux  vitres fumées, se sont  succédé  en fil indien quand la rumeur de    la démission du Premier Ministre Modibo KEITA s’est propagée comme une trainée de poudre. Les intéressés  étaient des ministres sortants.

    Chacun des  clients   de ces  véhicules peu ordinaire  arrivait,  entrait précipitamment  pour ne pas  se faire reconnaitre pour  voir le vieux Marabout avec comme mission d’être reconduit dans le nouveau gouvernement. Un des visiteurs nocturnes a eu comme mission de porter à son bras droit une amulette avec la consigne de ne jamais tendre la main à personne si ce n’est le nouveau Premier Ministre.

    Le Marabout lui a demandé s’il pouvait observer la consigne. Il a répondu par l’affirmative.Le visiteur nocturne est revenu voire le vieux marabout pour lui  dire que cela n’est pas possible, et qu’il souhaite que l’amulette soit remplacée par une potion qui peut être aspergée  sur le  visage. Le vieux Marabout a accepté le principe contre le paiement de trois millions. Le marché a été conclu sans problème. Trois jours après au petit soir vers 17Heure notre nouveau Ministre est venu  chez son vieux Marabout pour s’assurer si  toutefois son projet n’ira pas à vau l’eau, coup de théâtre  un appel  téléphone lui annonce la bonne nouvelle  qu’il fait parti  non seulement du nouveau gouvernement et qu’il occupe un Ministère stratégique  qui aura   en charge la bonne organisation et la sécurisation des voix lors des futures échéances électorales. Assis auprès du vieux  il a versé des larmes et sans lui dire mot,il est parti subitement en attendant l’annonce officielle de la nouvelle   au journal   télévisé de  20h .

    Apres la publication  de la liste du gouvernement le soir, il est revenu voir le vieux très content et a immédiatement arrosé  le vieux Marabout par des liasses de billet .Ce dernier l’a traité d’homme honnête et digne. Il lui a promis de le placer   à la tête  d’un poste plus  élevé que celui de Ministre de la République.Cet engagement a été   accepté par notre ancien et nouveau Ministre. Force est de  reconnaitre que le vieux Marabout a changé le destin du Ministre en question qui dans le passé a été humilié et est  sorti  du gouvernement par la petite porte. Dans la pratique du maraboutage il ya deux types de marabouts   qu’on rencontre à savoir le vrai marabout comme le vieux de BacoDjicoroni ACI et celui appelé ‘’Marre à bout’’.Méfiez-vous de cette deuxième  catégorie. Nous verrons bien si notre vieux pourrait élire Moussa MARA à la Présidence ?

    Attendons de voir.

    Ivette GUINDO

     

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    5 COMMENTAIRES

    1. Espèce de menteuse on ne se retrouve pas comme ça dans un gouvernement le ministr est consulté par le PM d’abord il est libre d’accepter ou pas mais c’est pas chez ton bordel de marabout qu’un ministre apprend qu’il fait partie du gouvernement Franchement respecter les gens faux journaliste

    2. Journaliste de merde n’oubliez pas que Dieu voit et entend tout!!!! Passez votre temps à mentir et dénigrer les gens…. Un jour Vous serez bien servi!!! Arrêtez de salir les gens il ne reste plus que quelques mois au lieu d’encourager vous êtes là à colporter des ragots c’est en Afrique surtout ici au Mali que les journalistes font des articles bidons juste pour payer leurs loyers c’est pour cela que vous resterez à jamais à la traîne car Dieu existe !!!
      N’importe quoi des torchons quoi

    3. Que veux tu Guinaourou, c’est le Mali démocratique et en plus dans la presse nationale. c’est à dire la culture de la médiocrité. Que le bon Dieu sauvé le Maliba

    4. Idiotie totale que cette histoire! L’Afrique est condamnée à végéter aussi longtemps que ces idées rétrogrades sont colportées.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here