Garantibougou : Deux personnes meurent noyées dans un puits

    2

    Le drame s’est produit, samedi dernier, à Garantibougou, 1ère plaque en face du Lycée Ba Anna Samaké. Deux ‘’creuseurs’’ de puits se noient dans un puits en finition. Aux environs de 13 heures.

    C’est dans l’arrière cour d’une boulangerie en construction que les faits se sont déroulés. Selon les témoignages recueillis sur place, la boulangerie était construite, les fagots de bois pour le four qu’un témoin nous a montrés du doigt, étaient même là. C’est ainsi que les deux manœuvres creuseurs de puits s’activaient pour être dans les délais. Mais la grande pluie qui s’est abattue sur Bamako dans la journée du vendredi dernier n’a pas arrangé les choses.

    Le 1er manœuvre descend, nous dit un témoin, pour voir le niveau de l’eau et s’enquérir de la quantité de boue qui s’y était posée. Pourquoi et comment, nous n’en savons rien, sauf qu’il n’en sortira pas. En tout cas, pas vivant. Voyant que son collègue ne fait plus aucun bruit et ne répond plus à ses incessants appels, son compagnon descend dans le puits pour le secourir. Il n’en sortira jamais.

    Alertés, les sapeurs-pompiers de Baco-Djicoroni, stationnés à moins de deux kilomètres des lieux interviennent rapidement. Ils se déploient et un pompier descend dans le puits. Le mal est déjà fait. Les corps sans vie des deux jeunes gens seront remontés sous les yeux attristés de la population.

    Mamadou TOGOLA

     

    PARTAGER

    2 COMMENTAIRES

    1. ………On se fait tuer bêtement souvent en Afrique. Qu'est ce qui les empêche de descendre dans le puits avec une corde attaché à un arbre ? Bilan 2 morts et combien sont morts dans de pareil circonstance.

    2. Mes sincères condoléances, eux ils vivaient de la sueur de leur front, souvent on y perd la vie , c’est pourquoi, c’est plus facile le vol, l’escroquerie, le détournement!

    Comments are closed.