Hôtel Laïco Amitié de Bamako : Les travailleurs réclament le départ du DG

    4
    22

    Le très prestigieux hôtel Laïco Amitié de Bamako vit des instants difficiles de l’histoire de son existence. Et pour cause, rien ne va plus entre les travailleurs de l’hôtel et son Directeur général, Karim Metané. Une grande crise l’oppose aujourd’hui à ses employés qui réclament son départ. Au cours d’une Assemblée générale que le comité syndical des travailleurs de l’hôtel a tenue le vendredi 17 février dernier,  dans les locaux de l’établissement, ils ont exprimé leur ras-le-bol face à cette situation qui est en train de polluer l’atmosphère sur la place.

     

     

    Suspension arbitraire, licenciement abusif et manque de respect envers les travailleurs. Voilà, entre autres, traitements dont font l’objet aujourd’hui les employés de l’illustre hôtel Laïco Amitié  de Bamako. Et ce n’est pas tout, le maître des lieux n’a aucun respect envers les plus autorités de notre pays. Il n’hésite pas à dire par exemple aux travailleurs, «je te fous à la  porte, même tu vas voir ATT. C’est nous qui avons acheté l’hôtel. Je fais ce que je veux, le tout c’est moi ici». Aux dires des responsables du comité syndical, Karim Metané profère également des injures grossières à l’intention des travailleurs. A cela s’ajoutent des emprisonnements gratuits des travailleurs. Selon le Secrétaire général du comité syndical, Mamadou Lamine Sissoko, le Directeur général n’a aucun égard envers la centrale syndicale nationale de notre pays qu’il n’hésite pas à traiter de tous les noms d’oiseaux. C’est fort de tout cela que le Secrétaire général de l’UNTM, Siaka Diakité, a été obligé d’effectuer, le jeudi 16 février dernier, une visite éclair pour rencontrer le tout puisant patron de Laïco Amitié, mais rien à faire. Selon nos informations, il n’écoute  toujurs personne et il n’en fait qu’à sa tête. Les travailleurs de Laïco Amitié voient également une complicité entre leur patron et Aboubacar Traoré, Inspecteur à l’inspection de travail. Pour preuve, selon Mamadou Lamine Sissoko, il s’est toujours montré indifférent face à leur problème.

    C’est donc très remontés que les travailleurs se sont réunis en assemblée générale pour exprimer leur colère au patron des lieux. Pour ce faire, ils ont fait une pétition pour demander son départ. «Le directeur général a montré qu’il ne veut pas voir le syndicat, qu’il n’a aucun égard pour nous, les employés. Trop c’est trop. Désormais, non aux suspensions arbitraires, aux insultes grossières, aux licenciements abusifs», a-t-il déclaré sous un tonnerre d’applaudissement. Les travailleurs de Laïco Amitié sont donc déterminés à en découdre avec leur boss s’il ne change pas son comportement envers eux.

    Notons que ce problème perdure depuis l’arrivée de Karim Metané à la tête de la direction de l’hôtel. Depuis, les travailleurs sont laissés à leur sort et ne savent plus à quel saint se vouer. Du coup, ils n’ont aucun interlocuteur pour résoudre leur problème. L’Inspection de travail qui est censé constituer un recours légal pour eux est en train de devenir la source de leur problème. Pourtant, l’hôtel de l’Amitié est considéré comme celui qui offre le meilleur service de la place.  Cela à cause de l’engouement et la détermination de ses travailleurs. La qualité de ses services a longtemps fait sa renommée tant au plan national qu’international. Encore une conséquence fâcheuse de la privatisation sauvage de nos services et entreprises d’Etat.

    Youssouf Diallo

    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
    Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
    iledelareunion<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1</span>
    Membre
    iledelareunion 1
    4 années 6 mois plus tôt

    Qui a dit que le ridicule ne tue pas? OU encore une bonne action se paie par une mauvaise? Ce faux jeton de secrétaire général mamadou lamine sissoko doit aujourd’hui beaucoup au Directeur Général de L’hôtel LAICO l’Amitié Mr Karim Métahni qui lui a lavé son affront pendant qu’il était dans le besoin, et lui a épargné la prison alors qu’il il est l’auteur d’une malversation financière au sein du fonds social de l’hôtel. c’est malheureux de le dire; ce mamadou lamine sissoko n’a même pas les couilles d’assumer les actes qui lui sont imputables.
    Il ne sait pas d’où est ce qu’il vient ? ni ou partir?
    En résumé, je crois que le personnel de l’hôtel doit se manifester le plus rapidement possible pour ne pas laisser un irresponsable salir l’image de marque de leur entreprise qui est connue non seulement sur le plan national mais aussi sur l’arène internationale.

    waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
    Membre
    waritiki 604
    4 années 7 mois plus tôt

    de toute les façons si tu fait bien ton travail au mali ont te supportent pas le malien m aime pas respecter son supérieur on ne peut pas dirigent avec le coeureet je suis sûr d une chose le directeur les a bloquent leurs maguilles au niveau de l hotel et ils ne sont pas content

    prinso10<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 47</span>
    Membre
    prinso10 47
    4 années 7 mois plus tôt

    Je ne comprend pas les administrateurs de Maliweb. Pourquoi me censuré quand je manifeste mon mecontentement; alors qu’il y’a des gens qui insultent textuellement? Je n’ai personnellemnt rien contre ces personnes (donc qu’ils m’excusent) mais je trouve que c’est pas juste

    😡 😡 😡

    adiaro<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 55</span>
    Membre
    adiaro 55
    4 années 7 mois plus tôt

    Ou t’aminé k’a djou cthi,

    wpDiscuz