Incendie au marché de Kalabancoura Kouloubléni : Cinq kiosques partis en fumée

    0

    Dans la matinée du mardi 26 décembre 2017 vers 4 heures, une partie du marché de Kalabancoura Kouloubléni a pris feu. Selon les premières informations, c’est un boutiquier, de retour de la prière qui a senti l’odeur du feu. Malgré la prompte réaction des populations alertées, le bilan fait état de cinq kiosques calcinés.

    Les kiosques brulés appartenaient à Kassim Coulibaly, Baoumou Traoré, Touti Tangara, Kadidiatou Sanogo et Sory Traoré. Ils contenaient des produits de beauté, des condiments, des habits et divers articles. Au passage de notre équipe, la valeur de cette perte n’était pas encore évaluée et l’origine du feu était méconnue. Selon des indiscrétions, certains propriétaires de kiosques venaient juste de faire le plein de marchandises dans la perspective des fêtes de fin d’année.

    Les autorités communales avec à leur tête le maire Amadou Ouattara ainsi que la police et les pompiers se sont rendus sur les lieux pour constater les dégâts.

    Une enquête est engagée pour identifier l’origine de ce feu.  Cependant, un fait attire l’attention au niveau de tous les marchés de Bamako, c’est l’absence de bornes d’incendie qui facilitent l’intervention des soldats du feu en cas de sinistre.

    Les responsables des marchés et les autorités doivent prendre des mesures de prévention en installant des bornes d’incendie pour permettre les interventions rapides en attendant l’arrivée des pompiers. Aussi, l’anarchie et le laxisme dans les marchés sont des facteurs qui entravent les mesures préventives. Les responsables des marchés doivent trouver des solutions afin de prévenir les risques d’incendie.

    Vivement des dispositions dans tous les marchés de Bamako.

    Drissa Togola

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here