Insécurité à Bougouni : Trois locaux dévalisés

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Dans la nuit du lundi 15 octobre au Mardi 16 octobre 2012, sur la route Bougouni –Yanfolila, les bandits se sont distingués en commettant des forfaits.

 Des magasins au nombre de trois ont été dévalisés à moitié par des voleurs qui ont profité peut-être de l’ actuelle crise d’électricité pour  pouvoir défoncer de portes et emporter tout ce qu’ils ont pu trouver sur les lieux .Très vite alertée la police de Bougouni a appréhendé un individu qui serait un apprenti  soudeur, car celui –ci est suspecté aussi par son patron qui a constaté la perte de certains de ses matériels de soudure. Au moment ou nous mettons cela sur écrit, la police était affurée pour mener à bien cette enquête et mettre la main sur les éventuels suspects. Selon des témoignages recueillis par « LE RELAIS » le manque d’électricité dans la ville a pu favoriser l’attitude des voleurs présumés.

Les pertes sont énormes mais pas en vies humaines. En ce qui concerne les dégâts matériels, on peut constater les portes dont  les verrous ont été sautés et la presque totalité des pièces détachées d’une boutique enlevées. La population de Bougouni  commence à s’interroger de nouveau si c’est le départ du juge YAYA KARAMBE qui a donné de nouveau du service aux voleurs.

Est –ce le manque d’électricité qui serait à l’origine de tout cela ?

Yacouba  Sanogo

 
SOURCE:  du   28 nov 2012.