Insécurité : le commissariat de Kalabancoro met fin au parcours de 3 braqueurs redoutables et 2 voleurs de grand chemin.

    4
    Insécurité : le commissariat de Kalabancoro met fin au parcours de 3 braqueurs redoutables et 2 voleurs de grand chemin.

    La brigade de recherche du commissariat de la police de Kalabancoro a fait un gros coup. Elle a mis fin à la course de trois redoutables braqueurs qui avait en leur possession un arsenal de guerre et deux voleurs spécialisés en vol de moto de marque Jakarta.

    Dans la matinée du vendredi 12 mai 2017, le chef de la brigade de recherche  de  la police de Kalabancoro,  l’inspecteur principal Aboubacar Traoré et ses hommes ont mené avec brio une perquisition  à Sabalibougou  et arrêté 3 braqueurs (MD alias Kèmè Nani, BT et NK)  d’une réputation redoutable et 2 voleurs (BD alias dangala et AO) spécialisés en vol de moto de marque Jakarta. Cette perquisition  met fin à une longue série d’enquête et guet-apens de la brigade.  La descente policière a également  permis la saisie de plusieurs armes à feu entre autre un pistolet automatique et semi automatique, des minutions  etc. et une dizaine de motos Jakarta.

    Des braqueurs redoutables mis hors d’état de nuire :

    Les armes saisies

    Ces criminels sont de redoutables bandits recherchés par plusieurs commissariats de la  place. Tous des anciens détenus de la prison central pour braquage et crime, ils ont eu le temps de se requinquer. Libérés trois ans après, ils sont vite devenus un vrai gang terroriste. Le nommé  MD, le chef du gang aurait la gâchette facile et n’hésite pas une seconde à tirer face à une  quelconque  résistance. Quelques jours avant son arrestation, il avait juré ne jamais se rendre et tuerais si cela devait arriver autant de policiers avant de mourir l’arme à la main. Un défi qu’il croyait dur comme fer relever mais c’était sans compter sur le courage et le professionnalisme du BR de Kalabancoro qui est parvenu à le surprendre du haut d’un étage en chantier  à sabalibougou où il avait élu domicile. Il n’a pas eu le temps de faire le moindre geste quand il fut cerné et maitrisé par les éléments de la brigade.

    Quant aux voleurs de motos, leur clé « passe partout » suffit pour venir à bout n’importe quelle moto en moins d’une minute. Le nombre impressionnant des motos saisies en sont les preuves palpables.

    Ils ont été transférés devant le parquet le jeudi 18 mai pour répondre de leurs actes, cette fois avant surement un très long séjour, à la prison centrale de Bamako ou quelque part ailleurs dans le pays.

    Le commissaire adjoint  Sadio dit Konon Tomoda se dit satisfait du nombre d’armes retirées  de la circulation et salue une fois de plus le courage et la coopération de la population sans laquelle cette arrestation ne serait sans doute pas possible.

     

    AS

    PARTAGER

    4 COMMENTAIRES

    1. J’avoues qu’on est complice de ses malfaiteurs pourquoi caché leur visage? n’oublie pas qu’ils ont ôter la vie des paisibles citoyens ou bien ceux n’ont pas de droit.
      J’ai honte de ce Mali la.

    2. IL faut nous montrer les visages des voleurs peut etre ce sont des policiers meme.Les policiers sont des complices pour les voleurs

    3. Bon boulot. Mais le probleme est que ces sont tous des récidivistes ce qui montre qu’on est en train de jouer. De toutes façons la population qui est de plus en plus frustrée par ces actes quotidiens de braquage a main armée (vol de motos, cambriolage de maisons et des commerces) risque de se radicaliser avec son article 320! Le gens ne veulent pas voir les mêmes bandits revenir les voler…

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here